Comment se positionner sur Bing ?

Comment se positionner sur Bing ?

En tant que spécialistes en positionnement sur les engins de recherche, nous entendons beaucoup plus souvent « il faut que je sois premier sur Google » que « Il faut que je sois premier sur Bing ». Pourtant, le moteur de recherche de Microsoft offre un certain nombre d’avantages qui sont très souvent ignorés. Les sites qui se positionnent bien sur Bing profitent d’une compétition moindre, d’un taux de rebond plus faible et d’un meilleur taux de conversions.

Afin de gagner du trafic sur tous les tableaux, nous vous proposons quelques informations utiles et astuces pour tirer parti d’un moteur de recherche qui est encore sous-utilisé d’un point de vue SEO.

Se positionner sur Yahoo et Bing pour cibler des millions d’internautes supplémentaires.

Si certains pays comme la France utilisent Google à 90%, d’autres pays comme le Canada et les États-Unis ont une utilisation plus segmentée. En effet, alors que certains États/provinces utilisent presque exclusivement Google, d’autres utilisent presque exclusivement Bing.

Au Canada, Bing représente ainsi 23,64% du marché (source Statista).  Avec plus de 32 millions d’internautes au Canda, Bing et Yahoo permettent de cibler plus de 7 millions de personnes soit près d’un tiers des internautes.

Aux États-Unis, 34% des internautes utilisent Yahoo et Bing ce qui représente plus de 97 millions d’internautes (ce n’est pas négligeable).

Les parts de marché de Bing destinées à augmenter

Microsoft applique une stratégie gagnante et joue de sa position de force en incluant Bing par défaut dans son système d’exploitation Windows. Cette tendance est d’autant plus marquée sur Windows 10 ce qui explique que les parts de marché de Bing continuent d’augmenter au cours des derniers mois au détriment de Google.

Des critères de positionnements très différents sur Bing

La différence de part de marché entre les résultats de recherche des différents moteurs (Google, Yahoo, Bing etc.) s’explique par des différences dans leurs algorithmes. Positionner un site dans les premiers résultats de Bing ne demandera donc pas les mêmes optimisations que positionner un site sur Google. Prenez aussi en compte que Google étant beaucoup plus concurrentiel, il est souvent beaucoup plus compliqué d’occuper les premières places sur Google Search que sur Bing. Le moteur de recherche de Microsoft vous demandera donc moins d’efforts pour augmenter votre visibilité et votre trafic.

L’optimisation sur site et l’intégration des mots clés

L’optimisation on-page est un critère ayant beaucoup plus de poids sur Bing que sur Google. Pour cette raison, certains experts considèrent même Bing comme une ancienne version de Google. Si vous souhaitez optimiser votre site pour vous positionner sur Bing, la recherche de mots clés et l’intégration des mots clés dans le contenu seront d’une importance capitale.

Le mot clé principal devra être inséré régulièrement dans le contenu et d’autant plus dans les balises H1, H2 et meta descriptions. Même chose pour les balises alt. Nous nous rendons souvent compte que les balises alt sont trop souvent négligées et perdent de leur impact dans les positionnements. N’hésitez pas non plus à remplir les champs « meta keyword » qui donneront une indication additionnelle à Bing.

Bon à savoir lors de l’achat du nom de domaine, Bing favorise encore les noms de domaine contenant un mot clé dans le positionnement des sites.

Soyez cependant raisonnable dans l’intégration des mots clés et évitez la « sur-optimisation ». Votre objectif n’est sans doute pas de vous positionner uniquement sur Bing, soyez donc mesuré afin de ne pas impacter négativement vos positionnements sur Google.

L’acquisition de liens

Alors que les liens sont « le nerf de la guerre » pour « ranker » sur Google. Ces derniers ont une importance moindre sur Bing (bien qu’ayant toujours un poids de l’ordre de près de 30%). L’acquisition de liens sur Bing ne devrait pas être effectuée de la même manière que sur Google.

En effet, en ce qui concerne les liens, Bing donne plus d’importance à la quantité de liens qu’à la qualité. Il faudra donc chercher à acquérir le plus de liens possibles tout en optimisant le texte d’ancre. Search Metrics a en effet étudié plus de 300 000 sites et trouvé que plus de 50% des sites qui se positionnent dans les premières pages de Bing ont des liens ayant des textes d’ancre optimisés.

Attention cependant à ne pas acquérir une grande quantité de lien d’une qualité douteuse. Même si la quantité de liens est importante pour Bing, il est évident que les liens « spammeux » enverront de mauvais signaux aux robots de Bing et impacteront également vos positionnements sur Google.

La qualité du contenu

Comme pour Google, Bing considère que le contenu est roi. Il faudra donc vous creuser la tête pour fournir à vos internautes du contenu original, utile et optimisé pour l’internaute.

Comme pour Google, n’hésitez pas à ajouter des balises « schema.org » sur votre site qui permettront d’insérer les données structurées et d’aider les engins de recherche à comprendre plus facilement votre contenu. Rappelez-vous que le SEO consiste à parler à des robots, leur faciliter la tâche vous permettra d’entrer dans leurs bonnes grâces.

Le taux de clics

Le taux de clics a encore énormément d’impact sur Bing. Quand on parle de taux de clics en SEO, il s’agit du nombre d’utilisateurs qui vont cliquer sur le 1er, 2ème, 3ème, 4ème (etc.) résultat par rapport au nombre de fois où ces mêmes internautes ont été exposés à ce résultat. Par exemple, prenons les résultats suivants :

referencer-sur-bing

Si Bing voit que le premier résultat obtient 35% de taux de clics, que le deuxième obtient 15% de taux de clics et que le troisième obtient 25%, il est fort probable que le troisième résultat soit rehaussé au rang de 2ème car ce résultat sera considéré comme plus pertinent par rapport au mot clé recherché.

La qualité du contenu et la bonne rédaction de vos « metas » vous permettront donc vraiment d’améliorer vos positionnements.

Les réseaux sociaux

Alors que l’utilisation des réseaux sociaux n’est pas considérée comme un critère de l’algorithme de Google, Bing prend en compte l’activité sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à ajouter des boutons de partage sur chacun de vos articles afin de favoriser la propagation de votre contenu sur les réseaux sociaux. Prenez donc le temps de vous créer des profils sur Twitter, Facebook et même Google + et établissez une stratégie claire pour faire connaître votre contenu grâce à la gestion de communautés.

Si vous avez encore des questions ou que vous avez besoin d’aide avec votre stratégie de référencement sur Bing (ou sur Google), n’hésitez pas à nous contacter au 514 437 4245 ou via notre formulaire de contact.

Your Name (required)

Your Email (required)

Subject

Your Message

Besoin d'un Little BIG coup de pouce ???
Contactez La LITTLE BIG TEAM !

+1 514 437-4245

Nom et prénom *
Adresse courriel *
Téléphone *
Sujet
Votre message