Faut-il passer au format AMP pour de meilleures performances SEO ?

L’augmentation du trafic Internet sur mobile est considérable depuis plusieurs années. En effet, en 2018, ce trafic représente plus de 50% du trafic Internet total et est encore en augmentation. La vitesse de chargement des pages sur mobile devient un enjeu de premier plan pour les sites internet. Pour répondre à cette demande de plus en plus importante, les sites Internet doivent s’adapter au format mobile pour proposer un service toujours plus qualitatif aux mobinautes.

part du trafic web par appareil en 2018

Le format AMP, nouvel outil révolutionnaire du Web

Amélioration de l’expérience utilisateur

L’AMP est l’acronyme de Accelerated Mobile Pages, ou accélérateur de pages sur mobile. Ce format permet d’accélérer l’affichage des pages Web sur téléphones intelligents ou tablettes. Lancé par Google début 2016, il permet de réduire le temps de chargement des pages sur mobile de 15 à 85%, permettant un chargement quasi-instantané. En effet, cette technologie va très rapidement charger les contenus et les images pour pouvoir fournir l’information de la page à l’utilisateur en un temps record.

Ainsi, ce format permet d’améliorer l’expérience utilisateur en faisant gagner du temps aux mobinautes, et en permettant de ne pas perdre leur attention en maximisant la vitesse du temps de chargement.

Une nouvelle manière d’appréhender l’information

Ce format offre par ailleurs aux sites de medias une nouvelle manière d’appréhender l’information avec la création des carrousels. Ainsi, Google propose des carrousels d’actualités qui défilent automatiquement sur le moteur de recherche, permettant de proposer des contenus diversifiés aux mobinautes et par la même occasion de mieux référencer les sites bénéficiant de cette optimisation, notamment pour les actualités.

Le format Google AMP fonctionne par l’optimisation du chargement des pages Web en permettant aux serveurs de Google d’héberger directement le contenu tout en laissant le bénéfice des recettes publicitaires au site d’hébergement, ne pénalisant donc pas financièrement les sites dotés de ce système.

Les impacts de l’AMP sur le SEO

L’algorithme de référencement naturel de Google est complexe et prend en compte une multitude de critères. Toutefois, dans un souci d’apporter le service le plus qualitatif possible à ses utilisateurs, Google considère la vitesse de chargement des sites comme un critère de premier choix pour le référencement naturel. Ainsi, pour deux sites possédant les mêmes informations, l’algorithme de Google privilégiera le site au format AMP, dont le temps de chargement devrait être bien inférieur à celui d’une page web classique.

De plus, les sites ayant accès à cette technologie disposent sur le navigateur d’un logo leur permettant de se démarquer des autres sites et d’attirer l’attention des utilisateurs, ce qui constitue un réel atout sur le Web en terme de référencement naturel.

logo amp

Les évolutions à venir

La tendance du web privilégie beaucoup les sites « mobile-friendly ». Ainsi, les sites responsive, c’est à dire adaptés au format mobile, se sont développés de plus en plus ces dernières années. Aujourd’hui, le format AMP tend à améliorer encore plus l’expérience Web sur les smartphones pour les utilisateurs.

Mais Google ne souhaite pas s’arrêter là. Depuis 2018, le géant américain a lancé les AMP stories. Ce concept permet aux sites de proposer un nouveau format de contenu. Les AMP stories sont des animations dynamiques automatiques proposées par les sites web. Sur le concept des stories de Snapchat, Facebook ou Instagram, il s’agit d’élaborer un format ludique pour transmettre l’information qui interpelle l’utilisateur et lui donne accès à un vaste contenu très rapidement. Ce nouveau concept devrait considérablement se développer pour se diffuser à grande échelle sur les réseaux mobiles du Web.

Les limites du format AMP

Toutefois, le format AMP possède quelques limites. En premier lieu, le poids des pages Web bénéficiant de la technologie AMP est limité à 50 Ko. Cette contrainte limite le contenu qui peut être proposé par les acteurs du Web dotés de cette amélioration, les possibilités de jouer sur l’image de marque et la différenciation par rapport aux concurrents. Aussi, les éléments dynamiques sont désactivés pour alléger au maximum le format des pages et permettre un chargement optimisé. Enfin, le style CSS des pages est grandement simplifié afin d’avoir un chargement plus rapide des pages Web.

Toutes ces contraintes sont acceptables mais tendent à simplifier au maximum la structure des pages Web ce qui limite la qualité et la diversité des contenus proposés aux utilisateurs.

Par ailleurs, le recours au format AMP implique que Google prenne en charge l’hébergement des pages Web en utilisant un système de cache. Dès lors, le moteur de recherche devient propriétaire des contenus. Le contrôle de l’auteur des contenus devient donc limité et cela tend à brider les sites à l’origine de ceux-ci.

De plus, en réduisant au maximum le poids des pages web et les affichages, le format AMP limite considérablement les revenus liés à la publicité, qui peuvent constituer une source première de financement pour de nombreux sites.

Aussi, le système possède encore quelques failles, et il peut être difficile pour certains sites au format AMP d’interpréter leurs données analytiques. En effet, lorsqu’un utilisateur naviguant sur une page AMP bascule sur un lien redirigeant vers le site d’hébergement du contenu, cet utilisateur est considéré comme un utilisateur extérieur. Notez que Google est supposé avoir réglé ce problème, vous ne devriez donc plus voir cette différence si vous avez fait le saut vers la technologie AMP.

Toutefois, cette dernière est beaucoup plus efficace et rapide que le responsive et pourrait être amenée à complétement supplanter cette pratique. Si le « mobile-friendly » est devenu une évidence sur le Web, la technologie AMP reste actuellement le format le plus abouti pour offrir la meilleure expérience utilisateur aux mobinautes.

Peut-on se passer du format AMP pour optimiser son SEO ?

Le format AMP est une technologie très efficace et rapide offrant une expérience utilisateur de qualité en diminuant considérablement le temps de chargement des pages Web sur mobile – voire en le supprimant totalement. Toutefois, il est possible d’avoir un site « mobile friendly » sans passer par AMP. De nombreux experts SEO s’accordent pour dire qu’un site dont le temps de chargement est correctement optimisé, n’aura rien à envier au format AMP.

  1. Identifier les images lourdes de votre site Web

Les images sont les données qui pèsent le plus sur les pages Web et qui entraînent la longueur des chargements. Pouvoir identifier la taille des éléments de la page Web est indispensable pour pouvoir optimiser au mieux le chargement.

  1. Les optimiser sans perdre en qualité

Dans un second temps, réduire la taille des images lourdes permet d’alléger le poids de la page et donc de réduire les temps de chargement. Plusieurs outils gratuits sur Internet permettent de réduire la taille de ces images sans altérer leur qualité, tels que www.tinypng.com ou www.tinyjpg.com .

  1. Optimiser les plugins

Par ailleurs, il est aussi possible d’optimiser les plugins, fichiers lourds ralentissant le chargement des pages Web, en les réduisant au maximum ou en les optimisant pour les rendre moins lourds et gagner en temps de chargement.

  1. Alléger le thème WordPress

On peut aussi songer à alléger le thème WordPress,  en permettant de charger le script dans un second temps, permettant ainsi d’avoir un accès plus rapide au contenu.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Ainsi, ces astuces améliorant l’expérience utilisateur en réduisant les temps de chargement, elles optimisent directement le SEO. Google incite toutefois grandement à passer au format AMP pour bénéficier du meilleur référencement naturel possible avec une vitesse de chargement inégalée, mais nécessite d’accepter les contraintes imposées par cette optimisation. Ainsi, cette technologie ne s’adresse pas forcément à tous les types de sites Web.

Dans les sites d’information ou pour les sites comportant un blog notamment, l’utilisation du format AMP va probablement encore beaucoup se développer. Cependant, le passage au format AMP ne constitue pas du tout une obligation pour les sites qui sont déjà optimisés pour le mobile-friendly, et ne garantit pas forcément une première place dans les SERPs. Un certain nombre de contraintes rebutent un certain nombre de propriétaires de sites la majeure étant la perte de propriété du contenu qui est désormais hébergé sur les serveurs de Google.

Pour obtenir des conseils liés à votre référencement naturel sur le Web, contactez-nous par le biais de notre site ou de notre formulaire de contact !

erreurs à éviter image