Augmentez votre audience et vos fans sur Facebook

Par

La création et l’animation d’une page Facebook grâce à la gestion de communautés est un excellent moyen de générer du trafic vers votre site internet et de promouvoir vos dernières actualités.  En revanche, avec la montée en puissance de son système de publicité payante, Facebook a modifié son algorithme d’affichage afin de donner moins d’importance aux pages d’entreprises et mettre davantage en avant les liens sponsorisés dans le flux d’actualités des utilisateurs. Les gestionnaires de communautés doivent donc revoir leur stratégie afin d’assurer un flux constant de nouveaux fans et de visiteurs. Ces quelques conseils vous aideront à booster votre trafic sans avoir à sombrer dans les pratiques « Black Hat » (dont nous parlerons également dans cet article).

.

1 / Identifiez les formats les plus populaires

Toutes les études vous le diront, y compris Facebook (oui Monsieur !) ;  accompagner vos publications par des photos augmente considérablement leur taux de clics. Il est évident qu’une photo (surtout si ses couleurs sont vives) va davantage attirer l’œil de l’internaute. Si vous n’avez pas de photo sous la main, vous pouvez vous en procurer sur les banques d’images libres de droits (Fotolia, Stock.XCHNG, Everystockphoto) ou même insérer votre texte dans un format image (jpg, png, gif..) moyennant l’utilisation d’un logiciel de création d’images (Photoshop, The Gimp, Picasa, PhotoFiltre Studio).

.

2/ Publiez votre contenu de façon régulière

Le nombre de vos publications journalières varie en fonction du type d’information que vous relayez. Pour la plupart des pages, il est conseillé de publier des nouvelles entre une et deux fois par jour alors que certains sites, notamment les sites d’actualités pourront aller jusqu’à trois ou quatre fois par jour (maximum 4 jours par semaine). Il est déconseillé de publier au-delà de cette limite afin de ne pas trop solliciter vos fans et d’être considéré comme un spammer. De la même manière, évitez de publier uniquement pour publier. Vos fans vous suivent car ils apprécient la qualité de votre contenu mais ils n’hésiteront pas à se désengager si la qualité de vos publications diminue. Mieux vaut publier deux fois par semaine du contenu pertinent que tous les jours du contenu à faible valeur ajoutée.

.

3/ Utilisez l’humour

Facebook est un réseau social utilisé principalement pour se détendre, passer le temps, plutôt que d’écouter la conférence sur la nouvelle norme ISO Mach 3 Chester Wood à laquelle votre patron / partenaire vous a gentiment convié(e). Essayez donc d’adopter un ton léger et original afin d’inciter les utilisateurs à aimer et/ou partager vos publications. Le but n’est pas forcément de créer le buzz du siècle à chacune de vos publications mais les posts les plus partagés sont souvent portés sur l’humour ou sur une nouvelle inédite.

.

4/ Choisissez le moment de vos publications

Inutile d’expliquer pourquoi le fait de publier votre contenu à 3 heures du matin n’aura pas le même impact qu’entre 7h et 8h (pour les blogs d’actualités) ou entre 12h et 14h. Les statistiques montrent que les utilisateurs de Facebook (et Twitter) ont plutôt tendance à cliquer entre 12h et 14h et en fin d’après-midi. Le mercredi et le week-end sont également les jours où les pages enregistrent souvent le plus de clics. Si vous publiez votre contenu dans plusieurs pays, n’oubliez pas de tenir compte du décalage horaire avant de lancer la publication.  Si vous n’avez pas le temps d’être aux aguets pour poster vos publications au bon moment, sachez que de nombreux outils (gratuits ou payants) sont disponibles pour automatiser ce processus (Hootsuite, TweetDeck, Netvibes).

.

5/ Analysez votre audience

Les conseils énumérés ci-dessus vous permettront d’améliorer votre performance mais le suivi de vos statistiques reste l’un des moyens les plus efficaces de connaître les habitudes de vos fans et le succès de vos publications. En effet, bon nombre d’entreprises et de blogueurs investissent beaucoup de temps et d’argent pour faire connaître leur(s) activité(s) sans même prendre le temps d’analyser leurs résultats ! Comment voulez-vous donc évaluer la valeur de la mine d’information proposée par My Little Big Web si vous ne surveillez pas l’impact de nos conseils sur votre trafic? 😉

.

6/ Les sites d’échanges de likes

Sujet sensible : Faut-il utiliser les services proposés par les sites du type LikePlus,  Look4likes, Like-Exchange etc. ? Si Mark Zuckerberg était derrière mon clavier, la réponse serait NON ! Mais il n’est pas là (du moins je ne crois pas). Pour être objectif et sans chercher à répandre une « morale du web », nous pouvons admettre que ces services peuvent s’avérer efficaces si votre but est de booster le nombre de vos fans en un temps limité. Ces services reposent sur l’échange de fans : suite à votre inscription, vous devrez renseigner l’adresse de votre page avant d’accéder à une visionneuse qui vous demandera d’aimer d’autres pages. A chaque page que vous « aimez », vous obtenez de nouvelles mentions « j’aime » sur la vôtre.

Outre le fait que ce type de procédés soit condamné par Facebook, l’engagement des « fans » que vous obtiendrez sera moins important (voir inexistant) comparé à la manière naturelle (publication de contenu, clic de l’utilisateur sur « j’aime », interactions entre les abonnés, etc.). C’est donc à vous de décider si la quantité importe plus que la qualité de vos fans.

.

7/ Cherchez l’interaction avec les utilisateurs

Comme expliqué plus haut dans cet article, Facebook a revu son algorithme afin de varier les types publications affichées dans le flux d’actualités des visiteurs. Une des composantes qui influencent le partage de votre contenu est la réaction qu’il suscite. Essayez donc d’insérer des incitations à l’action en posant des questions aux utilisateurs, en leur demandant leur opinion, ou en les invitant relayer l’information.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !

 

.

8/ Utilisez tous les supports que vous avez à disposition

Ce conseil tombe sous le sens mais vous n’avez peut-être pas utilisé tous vos supports existants pour promouvoir votre page Facebook. Vous pouvez bien sûr insérer un lien sur chacune des pages de votre site internet (ou une Like Box) mais également dans la signature de vos courriels, vos Newsletters, vos campagnes d’e-mailing, ou encore insérer un pop up (pas trop intrusif) en bas de l’écran.

.

9/ Faites de la publicité sur Facebook

Si vous voulez envoyer une notification aux utilisateurs Facebook pour qu’ils aiment votre page, vous devez obligatoirement les avoir dans vos contacts. Par conséquent, si vous avez créé un compte Facebook au nom de votre entreprise ou si vous avez peu de contacts, vous n’atteindrez peut-être pas le nombre de personnes que vous souhaitez. Le meilleur moyen reste donc d’opter pour les publicités payantes proposées par le réseau social.

Nous espérons que cet article vous a apporté les informations que vous recherchiez. Si vous ressentez une envie quasi incontrôlable de le partager sur les murs de vos réseaux sociaux, ne vous torturez pas davantage et cédez à la tentation en cliquant sur les boutons ci-dessous, vous serez immédiatement redirigé vers votre interface Facebook, Twitter, G+ etc. 😉

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez surement celui-ci : Google+ n’est pas un deuxième Facebook

N’hésitez pas à nous contacter au 514 437 4245 ou via notre formulaire de contact si vous souhaitez parler à un conseiller qui répondra à toutes vos questions.

Augmentez votre audience et vos fans sur Facebook
Évaluer l'article
Google-Grants