SEO

Moteurs de recherche : comment ça fonctionne ?

19 juin 2023 Eugénie Delhaye
||Fonctionnement moteur de recherche|Les différents types de moteurs de recherche|Les critères de qualités d'un site Web

Tous les internautes utilisent les moteurs de recherche pour trouver de l’information sur internet. Chaque jour, des milliards de fichiers sont mis en ligne ou modifiés par les gestionnaires de sites internet. Les moteurs de recherche (Search Engines en anglais) sont des services en ligne (comme Google, Yahoo, Bing etc.) qui trient toutes ces informations et les mettent à disposition des internautes en fonction des “mots clés” (requêtes effectuées dans leur barre de recherche) qu’ils renseignent. Dans cet article, les experts de notre agence SEO à Montréal vous en disent plus à ce sujet.

Sommaire

1. Le fonctionnement d’un moteur de recherche

Un moteur de recherche fonctionne à l’aide de robots (appelés aussi “spiders” ou “crawlers”) chargés de parcourir tout le contenu présent sur internet et de le stocker dans d’immenses bases de données. Le contenu est ensuite analysé puis trié avant d’être mis à disposition des utilisateurs. Il est impossible de parcourir en une journée tous les fichiers stockés sur internet. Les moteurs de recherche ont donc chacun leur propre fréquence et leur propre manière de mettre à jour leurs données.

Ils reposent sur un algorithme complexe qui va identifier la nature des documents mis en ligne (musiques, photos, vidéos, textes, logiciels etc.), les sites internet qui publient ces documents et bien sûr la qualité de ces sites. L’objectif d’un moteur de recherche est de fournir le plus rapidement possible une réponse pertinente par rapports aux recherches de ses utilisateurs. Pour cela, il doit non seulement interpréter les termes de recherche mais également afficher instantanément ses meilleurs résultats. Si les résultats affichés ne satisfont pas ses internautes, il est probable qu’ils arrêteront d’utiliser ce moteur de recherche.

L’algorithme des moteurs de recherche est donc mis à jour très régulièrement afin d’améliorer sans cesse la pertinence de ses résultats. Avec l’augmentation des fichiers mis en ligne chaque jour, les critères de qualité se durcissent et les propriétaires de sites internet (entreprises, blogueurs, associations etc.) doivent se soumettre aux nouvelles exigences afin de s’assurer une bonne place dans les résultats de recherche. Cette volonté d’optimiser son site internet pour qu’il soit considéré comme un site de qualité  s’appelle le SEO (“Search Engine Optimization” en anglais). Pour plus d’information sur le SEO, nous vous invitons à consulter notre article “Qu’est-ce que le SEO ?

Fonctionnement moteur de recherche

1.1. Le crawl

Le crawl, aussi appelé exploration, est l'un des éléments fondamentaux du fonctionnement d'un moteur de recherche comme Google. Lorsque je parle de "crawl", je fais référence au processus par lequel les moteurs de recherche découvrent de nouvelles pages Web ou mettent à jour les pages existantes dans leur index (on en reparle dans l'étape suivante).

Pour explorer un site, les moteurs de recherche utilisent des crawlers qui vont trouver les sites Web et explorer chacun des liens présents sur ces pages.

Enfin, pas exactement chacun. Les crawlers ont un budget de crawl limité afin de ne pas utiliser trop de ressources sur un seul site Web.

Même Google essaye de faire des économies .

1.2. La mise en mémoire

Une fois que les pages sont explorées, Google va enregistrer ces pages et les stocker sur ses serveurs. C'est ce qu'on appelle la mise en cache. C'est cette version de la page qui sera utilisée pour afficher les informations des résultats de recherche.

Donc, pour être bien claire, les résultats que tu vois dans Google ne correspondent pas à du contenu live. Il est donc possible que tu modifies ta balise title et que tu ne vois aucun changement dans Google avant plusieurs heures ou plusieurs jours. En effet, pour que Google fasse le changement, il faut qu'il trouve ton URL, qu'il l'explore, qu'il la mette en mémoire et indexer ce résultat ou le mettre à jour.

Tu as donc tout intérêt à ce que le moteur de recherche explore souvent ton site Web.

1.3. L'indexation

L'étape suivante est l'indexation. Pour cette étape c'est simple, le moteur de recherche indexe votre contenu dans Google. Ça veut simplement dire que votre contenu sera ajouté à Google. Attention, il faut bien comprendre qu'il peut être ajouté dans l'index à n'importe quelle place. Ça peut être en premier, ou en dernier (sur la 35ème page des résultat de recherche par exemple donc en 350ème position), autant dire, dans les limbes de Google.

1.4. Le positionnement

Une fois que le site Web est indexé dans Google, il va être positionné par Google. En général, le positionnement arrive presque en même temps que l'indexation car quand une URL est indexée, elle est nécessairement positionnée basée sur un ensemble de critères on-page et off-page.

Par contre, dans un second temps, Google va affiner le positionnement en fonction des performances de votre URLs par rapport aux autres.

agence seo consultation

2. Quels sont les différents types de moteurs de recherche ?

Il existe plusieurs types de moteurs de recherche qui ont des objectifs et des fonctionnalités différentes. Voici les types les plus courants :

  • Moteurs de recherche tout-en-un : C'est le type de moteur de recherche le plus couramment utilisé, et cela comprend des géants comme Google, Bing et Yahoo. Ces moteurs de recherche visent à indexer le plus grand nombre possible de pages web sur l'Internet et à fournir des résultats de recherche basés sur une variété de facteurs, notamment la pertinence du contenu par rapport à la requête de recherche et la popularité du site Web.
  • Moteurs de recherche d'images : Tu as peut-être déjà fait une recherche sur Google Images ou Bing Images. Ces moteurs de recherche sont inclut dans Google et Bing mais il se concentrent sur la recherche et l'indexation d'images. Ils permettent aux internautes de rechercher des images en fonction de mots-clés ou même de rechercher des images similaires à une image spécifique.
  • Moteurs de recherche de vidéos : On ne peut pas ne pas mentionner YouTube (qui est en réalité le deuxième plus grand moteur de recherche après Google) mais il n'y a pas que lui (DailyMotion par exemple). Ces moteurs de recherche se concentrent sur la recherche et l'indexation de vidéos. Tu peux rechercher des vidéos en fonction de mots-clés, de chaînes ou de catégories.
  • Moteurs de recherche académiques : Pour les plus intellectuels d'entre nous (ou ceux qui apportent une importance à la qualité de l'information) les moteurs de recherche, comme Google Scholar ou JSTOR, se concentrent sur la recherche et l'indexation de contenus académiques et de recherche, tels que des articles de revues scientifiques, des thèses et des livres.
  • Moteurs de recherche de news : Certains moteurs de recherche, comme Google News, se concentrent sur la recherche et l'indexation d'articles de news et de blogs. Ils aident les internautes à suivre les actualités en temps réel et à découvrir des articles sur des sujets spécifiques.
  • Moteurs de recherche verticaux : On oublie que les moteurs de recherche ne sont pas uniquement les sites qui ont vocation à être des moteurs de recherche. Par exemple, Amazon, qui est un site de vente en ligne, est un moteur de recherche pour les produits de consommation, IMDb est un moteur de recherche pour les informations sur les films et les acteurs, et Zillow est un moteur de recherche pour l'immobilier.

Comme tu le vois, Google est loin d'être le seul moteur de recherche. Il existe pleins de moteurs de recherche alternatifs et, j'irai même plus loin, de nombreux sites Web ne sont pas des moteurs de recherche à l'origine mais ont du se développer comme tel.

C'est le cas d'Amazon qui, à l'origine est un site de vente de livres et dont l'activité est devenue tellement gigantesque que le site Web est devenu un moteur de recherche e-commerce pour pouvoir classer les milliers de produits disponibles et s'assurer que le site Web a une bonne expérience utilisateur.

Les différents types de moteurs de recherche

3. Comment est définie la qualité d’un site internet ?

Les moteurs de recherche utilisent des robots pour analyser les sites internet et ces robots doivent se baser sur des critères précis pour attribuer une note de qualité aux sites Web. Il existe trois piliers au SEO : le SEO technique, le SEO sémantique, l'acquisition de backlinks.

3.1. Le SEO technique

Le SEO technique, ou référencement technique, est une sous-catégorie du SEO (Search Engine Optimization) qui se concentre sur l'amélioration des aspects techniques de ton site web pour aider les moteurs de recherche à explorer, indexer et interpréter ton contenu plus efficacement.

Voici quelques-uns des principaux éléments du SEO technique :

  • Vitesse de chargement du site : Les moteurs de recherche, et en particulier Google, prennent en compte la vitesse de chargement de ton site web lors du classement des résultats de recherche. Plus ton site se charge rapidement, plus il a de chances de se classer haut dans les résultats de recherche. Il existe pleins de façons d'améliorer la vitesse de chargement d'un site Web.
  • Optimisation mobile : Avec l'augmentation constante de l'utilisation des smartphones pour naviguer sur Internet, avoir un site Web optimisé pour les mobiles est essentiel. Google utilise même le mobile-first indexing, ce qui signifie qu'il utilise la version mobile de ton site pour l'indexation et le classement. En plus de l'optimisation de la vitesse de chargement de ton site Web qui est très importante. Il faut également que tu t'assures que ton site soit responsive Web design.
  • Sitemap XML : Un sitemap XML est essentiellement un plan de ton site web que les moteurs de recherche peuvent utiliser pour comprendre la structure de ton site et trouver toutes les pages que tu veux qu'ils indexent.
  • Fichier robots.txt : Ce fichier donne des instructions aux robots d'exploration sur les pages de ton site qu'ils peuvent ou ne peuvent pas explorer et indexer. Il existe des plugins pour créer et configurer votre fichier robots.txt et tout un tas de bonnes pratiques à respecter pour qu'il soit efficace.
  • Architecture du site et structure des URL : Une architecture de site bien organisée et des URL claires et descriptives aident les moteurs de recherche à comprendre ton contenu et peuvent améliorer tes chances de te classer plus haut dans les résultats de recherche. Dans les faits, pour avoir une bonne architecture ça commence par avoir une bonne arborescence de site Web.
  • HTTPS : Le protocole HTTPS est la version sécurisée de HTTP, et Google a confirmé qu'il s'agit d'un facteur de classement. Avoir un site HTTPS signifie que les données transmises entre ton site et tes visiteurs sont cryptées et donc plus sécurisées.
  • Données structurées : L'utilisation de données structurées en SEO peut aider les moteurs de recherche à comprendre ton contenu à un niveau plus profond et peut rendre ton site éligible à des résultats de recherche enrichis, comme les étoiles de notation, les images et d'autres éléments visuels. Cet élément nécessite d'être familier avec la programmation.

Le SEO technique peut être un peu complexe, surtout si tu n'as pas une forte expérience technique, mais c'est un élément essentiel de toute stratégie de SEO réussie. Il assure que ton site Web est non seulement accessible et compréhensible pour les moteurs de recherche, mais aussi rapide, sécurisé et convivial ce qui peut grandement améliorer tes chances de te classer haut dans les résultats de recherche.

3.2. Le SEO sémantique

Le SEO sémantique est un aspect du référencement qui se concentre sur l'amélioration de la pertinence et de la signification du contenu d'un site web pour augmenter sa visibilité dans les moteurs de recherche. Au lieu de se concentrer uniquement sur les mots-clés, le SEO sémantique se concentre sur le contexte et l'intention derrière ces mots-clés.

Voici quelques éléments clés du SEO sémantique :

  • Comprendre l'intention de recherche : L'intention de recherche correspond à ce que les internautes s'attendent à trouver comme réponse lorsqu'ils effectuent une recherche. Par exemple, recherchent-ils des informations? Souhaitent-ils acheter un produit? Veulent-ils visiter une page spécifique? En comprenant l'intention de recherche, tu peux créer du contenu qui répond à leurs besoins et améliore ton classement dans les moteurs de recherche.
  • Optimisation des entités : Une entité peut être une personne, un lieu, une chose, un concept, etc. Dans le SEO sémantique, tu veux aider les moteurs de recherche à comprendre les entités que ton contenu représente. Par exemple, si tu écris un article sur le premier ministre du Québec, tu veux que les moteurs de recherche comprennent que ton article est lié à l'entité "premier ministre du Québec", et non juste aux mots "premier ministre" et "Québec". L'optimisation des entités peut se faire par l'utilisation de données structurées et d'une rédaction de contenu claire et détaillée.
  • Recherche de mots-clés basée sur des sujets : Plutôt que de se concentrer sur des mots-clés individuels, le SEO sémantique se concentre sur des sujets plus larges. Par exemple, au lieu d'écrire plusieurs articles courts autour de mots-clés individuels comme "meilleure pizza à Paris", "pizza Paris", "pizza maison Paris", tu pourrais écrire un article plus long et plus détaillé sur le sujet "Où trouver la meilleure pizza à Paris". Pour savoir comment articuler ton contenu, tu dois savoir comment bien choisir tes mots clés.

Le SEO sémantique est devenu de plus en plus important à mesure que les moteurs de recherche deviennent plus sophistiqués. En comprenant et en optimisant pour le contexte et l'intention, plutôt que pour des mots-clés individuels, tu peux créer un contenu qui est plus utile pour tes utilisateurs et plus visible pour les moteurs de recherche.

3.3. L'acquisition de backlinks

Le critère principal pris en compte est la popularité du site internet basée principalement sur son nombre de visiteurs et le nombre de liens externes (liens publiés sur d’autres sites) pointant vers lui. Vous l’avez compris, plus un site est populaire et possède de “back links” (liens entrants), plus les moteurs de recherche  facilitent son référencement.

Le critère de popularité basé sur les liens entrants a rapidement été compris par les spécialistes en référencement qui ont donc concentrés leurs efforts à la recherche de ces fameux liens, allant parfois même jusqu’à payer les autres sites pour qu’ils publient un lien renvoyant vers le leur.

Cette stratégie de “link building” (création de liens artificiels) a donc faussé ce critère de qualité car les liens n’étaient plus ajoutés de manière naturelle. N’importe quel site internet ayant les moyens de payer pour obtenir ces liens était donc considéré comme un site de “qualité”. Voici un message typique que nous recevons régulièrement :

“Bonjour, Je travaille pour une agence de publicité pour des clients essentiellement dans le travel et je suis en charge de l’achat publicitaire. Je suis à la recherche d’articles de 200 à 300 mots ou plus sur différentes destinations pour y insérer un lien sur un mot clef (ex : voyage en Espagne…) pointant vers le site d’un de nos clients. L’intérêt pour nous est l’insertion d’un lien dans le corps de texte de cet article. Si l’idée vous intéresse n’hésitez pas à revenir vers moi. Très bonne journée. Cordialement”

Cette technique de SEO permettant de manipuler les engins de recherche est donc de plus en plus réprimandée par les modérateurs (personnes en charge de surveiller ce genre de pratiques) qui n’hésitent pas à déclasser un site voir même à le bannir des résultats de recherche. Les sites internet qui utilisent ce genre de procédés pour améliorer leur positionnement  doivent donc être prudents car les contrôles sont de plus en plus fréquents.

Un grand nombre d'autres stratégies peuvent être utiliser pour obtenir des backlinks en SEO.

D’autres critères sont donc pris en compte pour évaluer la qualité des sites Web et leur importance grandit de plus en plus. Par exemple, Google est très attentif à la manière dont est organisé le contenu des pages web (titres explicites, parties, sous-parties, images etc.), le temps de chargement nécessaire pour afficher le contenu, les liens internes ou encore le fait que les sites s’adaptent à tous types de résolution d’écrans (cette technique s’appelle le “responsive web design”. Le but étant toujours le même : proposer des sites bien organisés qui offrent une bonne expérience utilisateur.

Les critères de qualités d'un site Web

Nos experts comprennent les moteurs de recherche!

Les moteurs de recherche travaillent activement pour proposer le contenu le plus pertinent possible par rapport aux recherches de leurs utilisateurs. La qualité du contenu étant un enjeu majeur, ils prennent le rôle “d’éducateurs” et parfois même de “justiciers” auprès des gestionnaires de sites internet. La bataille entre ceux qui respectent les règles et les experts SEO qui cherchent à exploiter la moindre faille pour améliorer leur positionnement s’est transformée en jeu du chat et de la souris. Les conséquences peuvent parfois être lourdes pour les nouveaux arrivants qui demandent conseil pour améliorer leurs performances SEO et qui ignorent que le professionnel engagé utilise des pratiques risquées.

N’hésitez pas à nous contacter au 514 572 7758 ou via notre formulaire de contact si vous souhaitez parler à un conseiller qui répondra à toutes vos questions.

Eugénie Delhaye
Cofondatrice et Spécialiste Marketing Internet et Référencement Naturel (SEO) Ma maîtrise des techniques de référencement, combinée à une analyse minutieuse des tendances du marché, me permet de créer des stratégies SEO sur mesure, efficaces et durables.
Envoyer un message
Soumission gratuite

Plus de lecture

SEO Qu'est ce qu'un consultant SEO

Qu’est-ce qu’un consultant SEO ?

SEO

Externalisation SEO : pourquoi y recourir ?

SEO ||||Etude Google avantages seo|avantages seo

Quels sont les avantages du SEO ?

SEO |éviter contenu dupliqué|exemple contenu dupliqué|e-commerce contenu dupliqué|contenu dupliqué e-commerce|trouver contenu dupliqué sur Google|contenu dupliqué seo|contenu dupliqué fournisseur|éviter contenu dupliqué sur réseaux sociaux|trouver contenu dupliqué avec nombre de résultats|utiliser la google search console pour trouver contenu dupliqué|outil paramètre url google search console contenu dupliqué|redirection 301 contenu dupliqué|contenu dupliqué sélecteur filtres|vérifier contenu dupliqué copyscape|balise canonique pour éviter contenu dupliqué|balise noindex contenu dupliqué

Qu’est-ce que le contenu dupliqué et comment l’éviter ?

SEO |||||||||||externaliser marketing web

Rédaction Web : apprendre à rédiger

SEO

Position zéro : augmenter votre visibilité SEO

array(5) {
  ["post_type"]=>
  string(4) "post"
  ["posts_per_page"]=>
  int(6)
  ["post__in"]=>
  array(6) {
    [0]=>
    int(15178)
    [1]=>
    int(15044)
    [2]=>
    int(6092)
    [3]=>
    int(5757)
    [4]=>
    int(9465)
    [5]=>
    int(6619)
  }
  ["post__not_in"]=>
  array(1) {
    [0]=>
    int(4844)
  }
  ["orderby"]=>
  string(8) "post__in"
}
Youpi!
Scroll top