Comment attirer du trafic vers son site web ?

Par

Tous les propriétaires de sites internet se sont posés ou se posent encore ces questions : « Comment faire connaître mon site internet ? » , « Comment générer du trafic vers mon site internet ? ». Avec le nombre grandissant de sites et de blogues qui poussent chaque jour sur la toile, la concurrence devient de plus en plus grande et les règles évoluent en conséquence. Nous allons donc voir dans cet article différentes stratégies web dont le but est d’attirer du trafic de qualité vers votre site web en suivant un schéma simple mais que trop peu de personnes acceptent de suivre.

 .

1ère étape : Faire un audit de son site internet

Un audit est “simplement” un état des lieux de votre site pour identifier tous les facteurs qui peuvent être améliorés. Vous pouvez dans un premier temps réaliser un audit technique afin d’obtenir la liste des points qui réduisent la performance de votre site et vous empêchent d’apparaître en tête des résultats de recherche sur Google.

L’audit technique va par exemple contrôler la vitesse de chargement de vos pages (qui a un fort impact sur le classement de votre site et son nombre de visiteurs) sur tous les supports (ordinateurs, téléphones, tablettes) et tous les navigateurs (Internet Explorer, Mozilla, Safari, Chrome etc.). Cet audit va également vous permettre d’identifier le contenu dupliqué (extrêmement fréquent), les liens cassés (erreurs 404) ou encore le classement de votre contenu (notamment vos balises titres h1,h2,h3 etc.). L’audit technique va véritablement vous permettre d’analyser votre site web de la même manière que peut le faire un moteur de recherche pour juger de sa qualité.

Une autre forme d’audit fortement conseillée est l’audit “expérience utilisateur”. En effet, beaucoup de spécialistes SEO (Search Engine Optimization) se contentent de réaliser un audit technique des sites internet car ils savent que l’optimisation des facteurs identifiés permet déjà de constater une nette amélioration dans les résultats de recherche. Certes, le site audité va recevoir plus de visites car il sera mieux référencé mais cela ne veut pas dire que les visiteurs vont rester sur le site et encore moins qu’ils réaliseront l’action que vous attendez de leur part.

L’audit expérience utilisateur prend donc ici tout son sens dans la mesure où il consiste à se mettre à la place de vos visiteurs et d’identifier tous les facteurs pouvant les freiner dans leur acte d’achat ou dans l’action que vous désirez leur faire réaliser. En général, les personnes qui ont participé à la création du site sont souvent moins objectives que les personnes extérieures car ce travail revient à identifier ce qu’elles ont “mal fait”, souvent par manque de connaissances. Il n’est donc pas rare d’entendre le propriétaire d’un site exprimer son étonnement de la manière suivante : “Je ne comprends pas. Mon site est super bien et pourtant les gens ne restent pas dessus. Je ne vends pas autant que le site de mon concurrent qui est beaucoup moins bien”. S’il existe d’autres sites similaire au vôtre et que les clients achètent, le problème vient sûrement de votre site.

Cette première étape permet donc de générer du trafic vers votre site car l’audit technique vous fera gagner des places dans les résultats de recherche et l’audit expérience utilisateurs vous aidera à convertir et surtout à fidéliser vos visiteurs. N’oubliez pas que les deux dimensions à prendre en compte lorsque vous évaluez le trafic de votre site web sont le nombre de nouveaux visiteurs (nombre de personnes qui se sont rendues sur votre site pour la première fois) VS le nombre de visiteurs ayant déjà visité votre site. L’un mesure la capacité de votre site à se faire connaître et à développer son audience, l’autre mesure la satisfaction de vos visiteurs vis-à-vis du contenu présenté.

 .

Étape 2 : Faite connaître son site internet

Comme vous vous en doutez peut-être, il existe de très nombreuses manières de faire connaître un site internet. Cependant, les méthodes des uns ne s’appliquent peut être pas aux autres et ce qui marchait hier n’est peut-être plus aussi efficace aujourd’hui. Nous allons donc passer en revue certaines méthodes couramment utilisées pour générer du trafic tout en commentant leur efficacité.

 .

Les liens entrants (back links en anglais)

Autant entrer tout de suite dans le vif du sujet et parler directement de ce qui fait polémique. Les liens entrants sont les liens placés sur des sites externes (si possible en rapport avec votre thème) et qui pointent vers une de vos pages. Longtemps considérés comme le facteur qui a le plus d’influence sur le positionnement des sites internet dans les résultats de recherche, les spécialistes SEO s’en sont servi et en ont même abusé au point que Google ait dû mettre en  place des contrôles fréquents et une mise à jour son algorithme pour contrer ces liens artificiels (principe de link building en anglais). Cette pratique, aussi appelée « Outreach », est donc à utiliser avec beaucoup de précaution. Cependant, son efficacité est toujours prouvée donc une stratégie de liens entrants (même de base) est à considérer si vous souhaitez un bon référencement naturel. Vous trouverez sur le lien suivant plus d’information sur nos services de référencement naturel (SEO).

 .

L’optimisation sur site

Cette méthode consiste à optimiser votre site pour les moteurs de recherche (SEO). Le but étant d’appliquer l’ensemble des consignes permettant aux robots de prendre correctement connaissance de votre contenu et le proposer ainsi aux internautes de manière cohérente. En effet, un robot ne fonctionne pas de la même manière qu’un être humain. Par exemple, si vous insérez l’image d’un chiot qui joue avec une balle, les robots de Google ne seront pas en mesure de « lire » le contenu de l’image si vous ne remplissez pas la balise « alt » expliquant à Google le contenu de l’image. L’autre exemple qui est souvent mal optimisé est le titre principal des pages. Chaque page comprend un titre principal qui doit être encadré par les balises titre <h1></h1>. Cela montre à Google le titre de votre page qui doit expliquer de quoi va traiter le contenu présenté. Cette pratique est donc fortement conseillée et doit même être la première chose à faire une fois que vous avez réalisé votre audit SEO.

 .

Publier du contenu

Qu’on se le dise tout de suite, toute stratégie de génération de trafic “naturel” (non payant) repose sur la qualité du contenu que vous publiez sur votre site. Vos visiteurs utilisent les moteurs de recherche pour trouver du contenu et un site internet pauvre en contenu ne peut pas obtenir de bonnes performances SEO. Pour reprendre le point concernant les liens entrants, c’est justement à cause de certains sites qui reposaient sur cette stratégie mais qui n’apportaient pas de contenu de qualité que Google a décidé de sanctionner ce genre de pratiques. Il faut publier du contenu de qualité et de manière régulière (vous pouvez pour cela créer une partie blogue) si vous souhaitez que votre site soit vivant et qu’il continue d’être bien positionné dans les résultats de recherche. Si vous ne savez pas comment rédiger du contenu pour les moteurs de recherche, nos rédacteurs web peuvent le rédiger pour vous : voir ici notre page dédiée à la rédaction de contenu web.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !

 

 .

Relayer le contenu sur les réseaux sociaux

La gestion des réseaux sociaux prend de plus en plus d’importance dans les stratégies de génération de trafic. En effet, les médias sociaux permettent de présenter votre contenu en dehors de votre site, de toucher d’avantage d’audience et d’utiliser le principe du bouche à oreille à travers les partages qu’il va susciter. Une présence sur les réseaux sociaux va améliorer votre SEO dans la mesure où ils sont une source de trafic vers votre site. La quantité de trafic d’un site étant un critère de SEO, nous pouvons dire que les réseaux sociaux influencent la notoriété de votre site et donc votre SEO. Attention néanmoins à ce que les réseaux sociaux que vous choisissez soient cohérents par rapport à votre activité. Par exemple, un plombier aura surement moins de succès sur Facebook qu’un salon de tatouage. Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, vous pouvez consulter notre article “Faut-il faire de la publicité sur Facebook ?” ou encore “Faire de la publicité sur Linkedin” pour connaître les questions à se poser avant de communiquer sur les réseaux sociaux.

 .

Publier sur d’autres sites

Le “guest blogging” consiste à proposer un article à un autre site que le vôtre. Le but étant de présenter votre expertise sur un sujet donné et ainsi profiter de l’audience du site qui accepte de publier votre article. Si vous êtes de bonne foi et que votre démarche est naturelle, le guest blogging est une excellente manière de construire votre identité sur internet. Attention cependant aux sites qui vous proposent des articles “invités” (guest blogging) et qui vous demandent de publier sur votre site un article rempli de liens externes. Vous pouvez être quasiment certain qu’il s’agit d’une stratégie de link building.

 .

Faire de la publicité

Si vous cherchez un moyen rapide pour communiquer auprès d’une cible précise, la publicité en ligne est vraiment la solution idéale (Google Adwords, Facebook Ads, Linkedin Ads etc.). Toute la beauté de la publicité sur internet (si elle est bien faite) repose sur la possibilité de sélectionner précisément les personnes auprès desquelles vous souhaitez communiquer. Contrairement aux formes de publicités traditionnelles (télévision, radio, presse), la publicité sur internet est très précise et permet d’obtenir un retour sur investissement rapidement (une seule journée peut parfois suffire!).

Elle est généralement beaucoup moins coûteuse que la publicité « off line » et offre une plus grande flexibilité (possibilité de modifier vos annonces à tout moment, d’augmenter ou baisser votre budget, de changer de cible etc.). Ne vous laissez cependant pas influencer par les spécialistes qui vous diront que vous devez investir au minimum 2000$ pour obtenir des résultats. Il est préférable de démarrer sur une zone plus restreinte pour diminuer le budget minimum à investir, tester les premiers résultats et surtout les compétences de celui qui gère votre campagne.

 .

Analyser ses résultats

Vous ne pourrez pas évaluer pleinement l’impact des étapes présentées ci-dessus si vous ne prenez pas le temps d’analyser vos résultats. En effet, le web marketing est un monde de tests et l’analyse des résultats vous permet de faire évoluer votre stratégie en étudiant le comportement de vos visiteurs. Faire venir des visiteurs sur votre site est une chose mais leur faire réaliser l’action que vous attendez de leur part en est une autre. Il est donc indispensable de construire des rapports de performance afin de suivre l’évolution de vos résultats et modifier vos actions en conséquence.

 .

.

Conclusion

Les conseils donnés dans cet article ne vous permettront pas de réinventer la roue (ce n’était pas le but) mais ils vous feront gagner du temps en vous évitant de vous perdre dans des pratiques obsolètes et inefficaces. Finalement, la méthode expliquée n’est qu’une suite de raisonnements logiques qui vous apporteront forcément du trafic de qualité. Faite cependant attention aux personnes à qui vous demandez conseil car il est très facile de passer pour un expert. Dernière petite astuce pour sélectionner votre prestataire : si vous ne comprenez que la moitié des mots qui sortent de sa bouche, il essaie probablement de vous embrouiller…

 N’hésitez pas à nous contacter au 514 437 4245 ou via notre formulaire de contact si vous souhaitez parler à un conseiller qui répondra à toutes vos questions.

anti-pourriel