Comment choisir son nom de domaine? [MAJ 2021] Skip to content

Comment bien choisir son nom de domaine?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le choix de votre nom de domaine peut s’avérer être une étape très compliquée dans votre vie d’entrepreneur. En effet, il s’agit du nom numérique de votre entreprise. Chaque année, ce sont des millions de noms de domaine qui sont réservés, c’est donc de moins en moins de chance d’en trouver un unique et représentatif de votre entreprise.

Cependant, n’ayez crainte, nos experts de notre agence Web à Montréal répondent à toutes vos questions dans cet article! Vous pourrez ainsi découvrir comment choisir votre nom de domaine.

  1. Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?
  2. Comment choisir son nom de domaine?
      1. Choisissez un nom de domaine mémorisable
      2. Choisissez un nom de domaine facile à taper
      3. Choisissez un nom de domaine facilement prononçable
      4. Optez pour nom de domaine unique
      5. Prenez le temps de bien choisir votre extension de domaine 
      6. Aidez-vous avec des générateurs de noms de domaine
  3. Les questions les plus fréquentes sur le nom de domaine
    1. Peut-on changer de nom de domaine?
    2. Peut-on avoir plusieurs noms de domaine?
    3. Peut-on avoir des accents, des signes ou des numéros dans un nom de domaine?
    4. Peut-on utiliser un nom de domaine déjà utilisé?
    5. Peut-on utiliser un nom de domaine qui a déjà été utilisé par le passé?
    6. Comment protéger son nom de domaine ?
    7. Dois-t-on réserver son nom de domaine à l’avance ?
    8. Comment vérifier qu’un nom de domaine n’est pas réservé ?
    9. Combien coûte un nom de domaine ?
    10. Faut-il inclure des mots-clés dans son nom de domaine ?
  4. Déterminez la valeur d’un site Web avec son autorité de domaine (DA)
  5. Trouver un nom de domaine optimisé pour votre référencement naturel

1. Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Un nom de domaine est divisé en 3 parties :

  • Le sous-domaine: « www. » qui ne fait pas vraiment partie de votre nom de domaine.
  • Le nom : « mylittlebigweb »
  • L’extension du nom de domaine qui dépend souvent du secteur d’activité de votre entreprise ou de sa localisation. L’extension la plus utilisée reste le « .com » avec près de 200 millions de noms réservés.

définition nom de domaine

Les deux derniers éléments, le nom et l’extension de domaine, constituent à eux deux le nom de domaine. Par définition, un nom de domaine correspond à votre adresse sur le Web. On peut souvent associer nom de domaine et URL sauf que l’ULRLest le chemin, et le domaine le nom.

Afin d’enregistrer son nom de domaine, adressez-vous à des sociétés précises qui s’occupent justement de l’enregistrement de ce nom de domaine. Sachez tout de même qu’au Canada pour obtenir une extension de domaine locale soit « .ca » et « .qc.ca » vous devez vous adresser à la CA Domain Committee.

 

 

2. Comment choisir son nom de domaine ?

Vous l’avez compris, choisir un nom de domaine est une étape minutieuse dans la vie d’un entrepreneur. Ce choix doit être fait à l’avance et cela peut s’avérer être un véritable casse-tête. Heureusement, nos experts vous aident dans ce choix.

2.1. Choisissez un nom de domaine facilement mémorisable

Il existe des millions de noms de domaine, en trouver un de disponible est donc de plus en plus compliqué. Les gens ont même tendance à choisir des noms très longs, qui ne sont pas mémorisables. Rappelons-le, un nom de domaine correspond à votre adresse sur le Web. Avoir un nom trop long ou trop compliqué va faire fuir les internautes pour deux raisons.

La première est qu’ils risquent de ne même pas accéder à votre site Web. Soit parce qu’il s’agit d’une combinaison qu’ils n’ont pas su mémoriser, soit parce qu’ils n’en ont pas le temps. C’est sûr qu’entre « fleursmontreal.com » ou « trèsbellesfleursamontrealvraimentsupersympas.com », le choix est vite fait.

La deuxième, c’est que cela peut faire peur. Une URL comme : mylittlebigweblagenceseodemontrealvraimenttop.com peut sembler être un site frauduleux ou très peu sérieux.

Attention à ne pas faire de généralités sur les noms de domaine longs puisque certains sites ont réussi à jouer avec les extensions et sont davantage mémorisables, même avec un nombre de caractères plus long que la moyenne, comme le site Web « jai-un-pote-dans-la.com ».

exemple nom de domaine long et mémorisable

Plus votre nom est mémorisable, plus il sera relayé et partagé par les internautes. Il se doit d’être simple et compréhensible.

 

2.2. Choisissez un nom de domaine facile à taper

Un bon nom de domaine doit être facile à écrire via un ordinateur. C’est pourquoi l’utilisation de chiffres et d’accents ou de caractères spéciaux doit être limitée. La dactylographie, qui correspond à l’écriture sur clavier, est complexe et certaines entreprises ont même fait des recherches afin de déterminer la facilité d’écriture de leur nom vis-à-vis de la dactylographie. Certaines combinaisons de lettres sont plus compliquées à enchaîner que d’autres. Alors, faites-en sorte que votre nom de domaine soit facile à taper sur ordinateurs, téléphones intelligents et tablettes.

 

2.3. Choisissez un nom de domaine facilement prononçable

Votre nom doit pouvoir être partagé et relayé à l’oral. Ainsi, les abréviations ou les chiffres et accents doivent être utilisés avec précautions. Il existe par exemple un site Web « 100histoires.com ». À l’oral on ne saura pas si le 100 est inscrit sous forme de chiffres ou de lettres. C’est le même cas pour les caractères spéciaux. Un autre exemple serait un site Web nommé « 1000&1histoires.com». Si vous partagez ce site Web à l’oral avec vos amis, il y a de très faibles chances qu’ils puissent le retrouver.

Par ailleurs, les mots et les combinaisons difficilement prononçables ne font pas bon ménage. Pas sûr que le nom « leschaussettesdelarchiduchessesont-ellessèchesarchi-sèches.com » ait du succès.

Si un nom de domaine n’est pas prononçable, il ne sera pas partagé et relayé par les internautes.

  

2.4. Choisissez un nom de domaine unique

Il existe des centaines de millions de noms de domaine, être unique est sûrement la chose la plus compliquée. Pourtant, vous devez l’être afin de vous démarquer non seulement auprès des internautes, mais aussi auprès de Google. Reprendre le nom de domaine d’un site déjà existant et d’y modifier seulement l’extension ne vous aidera pas dans votre conquête du Web.

 

 

2.5. Prenez le temps de bien choisir votre extension de domaine

L’extension de domaine est un aspect essentiel de votre nom de domaine. On distingue plusieurs types d’extension de nom de domaine qui peuvent être catégorisées comme ceci:

2.5.1. Les extensions de nom de domaine génériques ou “typiques”

Les extensions de domaine “typiques” regroupent les extensions de domaine génériques. Ce sont les plus utilisées sur le Web et certaines sont utilisées pour certains types d’entreprises. Voici des exemples pour clarifier le tout :

  • .com : cette extension de nom de domaine est utilisée pour toute entreprise à visée commerciale qu’elle soit internationale ou non. Généralement, quelle que soit l’extension choisie, on vous conseillera d’acheter cette extension afin qu’un concurrent, ou une autre entreprise au nom similaire au vôtre, ne soit pas tenté de l’acheter.
  • .org : cette extension est souvent utilisée pour les organisations sans but lucratif
  • .gov : cette extension sert souvent aux sites appartenant au gouvernement
  • .edu : cette extension est davantage utilisée pour les sites éducationnels

2.5.2. Les extension de nom de domaine nationales

Vous pouvez aussi choisir une extension de nom de domaine qui évoque le pays dans lequel vous opérez. Si votre entreprise n’offre ses produits ou services que dans un pays, c’est parfaitement adapté. Chaque pays à sa propre extension de domaine. Voici quelques exemples :

  • .ca
  • .be
  • .fr
  • .co
  • .cu

Si vous êtes curieux, vous retrouverez la liste complète des extensions de noms de domaine ici.

2.5.3. Les extensions de nom de domaine originales

Les extensions de domaine dites “typiques” telles que de celles de localisation « .ca » ou « .qc.ca » et celles concernant l’activité de votre entreprise comme « .com » ou « .net » sont tellement prisées qu’elles en deviennent très rares. Ainsi, de nouvelles extensions ont fait leur apparition. Certaines extensions permettent notamment de décrire l’activité de votre entreprise.

D’après une étude du registraire OVH.com, les nouvelles extensions les plus enregistrées sont « .boutique », « .photos » et « .email ». Sans aller vers des extensions très précises, voilà le type d’extensions plus spécifiques que la plateforme GoDaddy peut vous proposer.

 

extension nom de domaine original

 

Choisir des extensions plus originales est un pari risqué puisqu’elles sont moins mémorisables que les classiques. Seulement 7% des noms de domaine avec une nouvelle extension sont retenus. Cependant, cela peut vous permettre de réserver votre nom de domaine a un prix plus faible et à vous différencier de vos concurrents. En tant qu’agence nous aurions pu choisir l’extension « .agence » par exemple.

 

2.6. Aidez-vous avec des générateurs de noms de domaine

Divers outils vont vous permettre de trouver plus facilement vos noms de domaines. C’est le cas de Shopify, par exemple, qui va vous donner des recommandations tant pour le nom que pour l’extension.

 

générateur nom de domaine shopify

 

Le générateur GoDaddy ira même plus loin en vous proposant une estimation de la valeur de certains noms de domaine.

 

valeur nom de domaine

3. Les questions les plus fréquentes sur le nom de domaine

3.1 Peut-on changer de nom de domaine?

Oui, vous pouvez tout à fait changer de nom de domaine si ce dernier ne correspond plus à vos attentes. Cependant, un nom de domaine est forcément relié à une autorité de domaine (on en parle davantage un peu plus bas dans l’article). C’est-à-dire à une note donnée par Google et par les divers moteurs de recherche.

Ainsi, si vous changez votre nom de domaine, les moteurs de recherche vont devoir indexer votre site sous une URL différente. Pour eux, il s’agira d’un nouveau site Web et non d’une simple transformation. Lorsque l’on sait que son référencement est en partie axé sur l’ancienneté et l’autorité des pages d’un site Web, les conséquences de ce changement peuvent être désastreuses.

 

3.2 Peut-on avoir plusieurs noms de domaine?

Oui, vous pouvez disposer de plusieurs noms de domaine. Mais cela ne veut pas dire que c’est une bonne idée! En effet, un nom de domaine correspond à une URL. Si vous décidez de prendre plusieurs noms de domaine et d’y mettre votre site Web initial en doublons, sachez que cela sera considéré comme du contenu dupliqué. Et vous savez tout comme moi que Google n’aime pas le contenu dupliqué. Le site Web CopyScape vous permet par exemple d’analyser ce contenu dupliqué.

 

contenu dupliqué avec plusieurs noms de domaine

 

Par contre, réserver plusieurs noms de domaine peut être une bonne idée, à condition que cela soit utile pour votre entreprise puisqu’il s’agit d’un coût. Nombreuses sont les entreprises qui réservent leur nom de domaine avec plusieurs extensions par exemple. Vous pourriez aussi réserver votre nom de domaine avec et sans tiret entre les mots. Cela permettra de vous protéger afin qu’aucune autre entreprise (concurrente ou non) ne cherche à acheter un nom de domaine avec votre nom de marque.

 

3.3 Peut-on avoir des accents, des signes ou des numéros dans un nom de domaine ?

Oui, mais encore une fois est-ce une bonne idée? Non. Les internautes n’ont pas l’habitude d’inscrire ce genre de caractères dans leur barre de recherche. Certes, cela peut vous différencier de vos concurrents et même des sites Web au nom de domaine très proche du vôtre. Google reconnait d’ailleurs ces signes.

Cependant, les accents sont typiquement francophones. Si votre entreprise rayonne sur l’ensemble du Canada ou internationalement, avoir un nom de domaine affilié à la francophonie ne vous aidera certainement pas dans votre stratégie digitale et surtout dans votre stratégie de référencement naturel.

De plus, si vous décidez d’obtenir un nom de domaine avec des accents, votre même nom sans accents sera encore vacant et peut très bien être pris par des concurrents potentiels. Ainsi, vos efforts pour vous différencier vous desserviront. Là encore, vous pourriez acheter tous les noms de domaine en question pour vous protéger.

Il est tout à fait possible d’avoir des chiffres et des nombres dans votre nom de domaine, encore faut-il qu’ils soient correctement situés. Un nom de domaine comme : « m12y3little4bi56gw7e8b9.com » n’est absolument pas optimisé. Cela ne sera d’ailleurs pas extrêmement positif pour votre visibilité en ligne puisque ce nom de domaine n’est pas prononçable ou mémorisable.

 

3.4 Peut-on utiliser un nom de domaine déjà utilisé?

La réponse est non. Même si légalement parlant les lois qui régissent les noms de domaine sont encore très limitées, vous ne pouvez pas prendre un nom de domaine déjà utilisé.

Afin de vous assurer de la disponibilité d’un nom de domaine, vous avez tout intérêt à le réserver ainsi que son extension de domaine. L’exemple le plus marquant concerne une possible expansion internationale de votre entreprise canadienne, si vous êtes enregistré avec l’extension « .qc.ca » vous avez tout intérêt à réserver aussi le « .ca ».

 

nom de domaine déjà utilisé

 

Par exemple, le site internet ASOS a réservé son nom de domaine sous plusieurs extensions dont « asos.fr », « asos.eu » et « asos.com ».

 

3.5. Peut-on utiliser un nom de domaine qui a déjà été utilisé par le passé?

Dans ce cas-ci, la réponse est oui. Vous avez même beaucoup d’avantages à utiliser un nom de domaine ayant déjà été utilisé. En effet, un nom de domaine est rattaché à une autorité de domaine qui est quant à elle largement impactée par son ancienneté. En effet, un nom de domaine ayant été utilisé pendant 10 ans aura bien plus d’autorité et de crédibilité aux yeux de Google qu’un nom de domaine ayant été créé à l’instant. Attention, par « noms de domaine ayant déjà été utilisés » nous parlons des noms de domaine qui ne sont plus actifs. C’est-à-dire qui ne sont plus réservés ou que vous pouvez racheter.

 

acheter nom de domaine déjà existant

 

Comme mentionné précédemment, il est possible de racheter un nom de domaine existant. Son prix va dépendre de son autorité. Différents sites vont vous proposer des services de courtage afin d’obtenir un nom de domaine déjà utilisé, mais vous pouvez vous-même contacter le détenteur pour lui faire une proposition de rachat.

Cependant, un nom de domaine ayant déjà été utilisé ne vous sera pas que bénéfique. Il faut peser le pour et le contre. Un nom de domaine ancien peut souvent être relié à une entreprise connue. Par exemple, imaginez que Walmart cesse d’exister et qu’il soit possible de racheter son nom de domaine. Vous possédez une entreprise de prêt-à-porter haut de gamme, et vous décidez de reprendre ce nom de domaine. Votre SEO vous remerciera sûrement, mais votre image de marque sera impactée. Par ailleurs, les pratiques SEO effectuées par Walmart auront un impact sur votre SEO aussi. Imaginez que l’équipe SEO de Walmart ait produit du contenu dupliqué et se soit fait « bannir » par Google. Votre site en paiera les frais même s’il est totalement différent.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

3.6. Comment protéger son nom de domaine ?

Afin de protéger son nom de domaine, vous devez impérativement l’enregistrer auprès d’une entreprise ou autorité qualifiée. Au Canada, pour un nom de domaine avec une extension « .ca » ou « .qc.ca » vous devez vous adresser à l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI). L’ACEI va vous proposer de passer par divers hébergeurs. Pour le reste, adressez-vous à des registraires comme GoDaddy ou ovh.

 

réserver extension de domaine locale

 

En enregistrant votre nom de domaine, et ses différentes variantes, vous protégerez ce dernier.

 

3.7. Doit-on réserver son nom de domaine à l’avance ?

Vous avez tout intérêt à réserver votre nom de domaine à l’avance. Je dirais même qu’il faut le réserver dès les prémices de votre entreprise. Dans 99% des cas, un nom de domaine correspond au nom de l’entreprise. Ainsi, en réservant un nom de domaine vous vous assurez d’avoir un certain « matricule » sur le Web. De nombreux entrepreneurs ont dû revoir l’ensemble de leur stratégie marketing à cause d’une trop grande attente dans la réservation de leur nom de domaine. En mars 2020, on comptait 146 millions de noms de domaine avec l’extension « .com », vous comprenez donc le caractère ultra-compétitif de ce marché. Vous devez être réactif!

 

3.8. Comment vérifier qu’un nom de domaine n’est pas réservé ?

De nombreuses plateformes vous aident à vérifier la disponibilité d’un nom de domaine. C’est notamment le cas de GoDaddy ou nom-domaine.fr. Il vous suffit d’inscrire les noms de domaine que vous souhaitez obtenir et de regarder leur disponibilité.

 

vérifier la disponibilité d'un nom de domaine

 

3.9. Combien coûte un nom de domaine ?

Le coût d’un nom de domaine va dépendre du registraire. Certaines plateformes parleront de dizaine de dollars annuels, d’autres de centaine. Faites attention à ne passer que par des registraires sérieux, et non frauduleux. Comptez par exemple 20$ annuels, en moyenne chez GoDaddy.

Les prix vont notamment varier en fonction de l’extension de domaine que vous choisissez.

 

prix nom de domaine

3.10. Faut-il inclure des mots-clés dans son nom de domaine ?

Il y a deux écoles concernant l’intégration de mots-clés dans votre nom de domaine. Cela peut sembler être une manière facile d’optimiser votre référencement naturel. Pourtant, Google pénalise de plus en plus les EDM, exact match domain. Concrètement, Google ne met plus autant en avant les sites Web ayant un nom de domaine correspondant à leur activité comme « fleuristemontreal.com » ou « achetermaison.com ». Les EMD étaient souvent utilisés par des sites de faible qualité ayant réservé ces noms il y a bien longtemps.

Même si, finalement, inclure des mots-clés dans votre nom de domaine n’est pas recommandé, vous pouvez tout de même utiliser le champ lexical de votre mot-clé. Nous avons d’ailleurs rédigé un article complet sur votre recherche de mots-clés. Si vous êtes fleuriste, utiliser le mot-clé « fleur » dans votre nom de domaine est tout à fait envisageable, cela ne correspond pas à un EDM. Vous pouvez notamment utiliser la plateforme AnswerThePublic afin d’affiner et de développer le champ lexical de votre mot-clé.

 

champs lexical mot-clé

 

4. Déterminez la valeur d’un site Web avec son autorité de domaine (DA)

L’autorité de domaine, DA, c’est-à-dire du nom de domaine, aura un impact important sur votre référencement naturel. Il s’agit d’une note donnée par les moteurs de recherches afin d’évaluer votre site.  Différents critères sont pris en compte, comme nous l’expliquons dans l’article dédié à l’autorité de domaine, notamment la qualité des backlinks, des liens externes ou l’ancienneté de votre site Web.

autorité de domaine Mozbar

 

L’autorité de domaine correspond la valeur de votre site en ligne aux yeux de Google. Lors d’une revente de nom de domaine, c’est un facteur important et à la base du prix proposé.

 

Trouver un nom de domaine optimisé pour votre référencement naturel

Le choix d’un nom de domaine, et de sa réservation, est une étape essentielle dans la création de votre site Web. Les règles de base de ce choix résident dans la compréhension et la fluidité de ce nom. Cependant, vous pouvez être plus créatifs avec l’extension de nom de domaine qui vous permet de vous différencier de vos concurrents.

Nous espérons avoir répondu à l’ensemble de vos questions, n’hésitez pas à faire appel à notre équipe via le formulaire de contact ou au +1 514 572 7758 , nous nous ferons un plaisir de vous accompagner dans la création de votre site internet.

Eugénie
Eugénie

Cofondatrice et Spécialiste SEO-SEM

Eugénie a commencé sa carrière en marketing Web chez Microsoft auprès de partenaires tels que Hewlett-Packard et Dell. En 2013, elle co-fonde My Little Big Web avec Maxence afin d'aider les PME à optimiser leur marketing Web. Ses compétences en SEO, publicité en ligne et expérience utilisateur permettent aux clients de My Little Big Web de se positionner rapidement et durablement en haut des résultats de recherche. Le partage de connaissances fait partie de ses priorités. Elle donne donc de nombreuses formations internes et externes ainsi que des conférences sur de multiples thèmes relatifs au marketing numérique.

Nos dernières publications

Suivez-nous sur Facebook

Demandez une évaluation gratuite

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Évaluation gratuite

Chez My Little Big Web, aucun vendeur, c’est l’un des fondateurs qui va vous contacter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.