Créer un site web : 3 points à considérer

Par

Fini le temps où créer un site web était tout un casse-tête et où il fallait des connaissances poussées en programmation et en web design pour essayer de sortir quelque chose d’original. Aujourd’hui, n’importe qui peut créer un site web à partir d’une plateforme en ligne ou d’un système de gestion de contenu comme WordPress. Cette démocratisation de la création de site web a réellement permis de mettre le web à la portée de tous, permettant ainsi à n’importe qui de créer son propre site web et contribuer au partage de l’information.

On assiste donc à une explosion du nombre de sites web créés chaque jour, ce qui augmente la difficulté pour un nouveau site d’attirer du trafic et ainsi remplir les objectifs de départ : promouvoir, vendre, informer ou encore divertir. Nous allons donc voir ensemble trois points à considérer lorsque vous créez un site web pour éviter de commettre les erreurs classiques qui vous empêcheront d’atteindre vos objectifs.

1/ Choisir la bonne plateforme de création de sites web

Je me suis mis à votre place et j’ai tapé sur Google « plateformes de création de sites web » puisque c’est le titre de cette sous-partie. J’ai donc vu les traditionnelles publicités (dont celle de My Little Big Web) pour un total de 570 000 résultats (on ne va pas analyser tous les résultats, je vous rassure) :

Honnêtement, je comprends pourquoi beaucoup de gens s’y perdent et finissent par demander à l’ami d’un ami de créer leur site web. Tout le monde promet (nous y compris) que vous allez obtenir le site le plus génial de tous les temps si vous passez par telle agence ou telle plateforme de création de site web, alors comment faire le tri ?

Je vais donc aller à l’essentiel et vous donner mon avis d’expert en création de sites web : Choisissez la plateforme la plus flexible, j’ai nommé WordPress ! Vous la connaissez sûrement déjà  et si ce n’est pas le cas, je vous invite à lire un de nos autres articles « création de site web : présentation de WordPress ». Je pourrai vous parler de Wix, Prestashop ou Shopify (pour les boutiques en ligne), Joomla, Drupal ou autre plateforme créée par une entreprise lambda mais au final je vous réorienterai vers WordPress (sauf si vous souhaitez lancer une boutique en ligne de plus de 2000 produits, dans ce cas, je vous orienterai vers Magento).

Pourquoi j’insiste à ce point avec WordPress ?

Tout simplement car c’est le CMS (Content Management System) le plus utilisé au monde, qu’il est gratuit, et qu’il permet de faire tout ce que vous pourriez vouloir faire avec votre site web.

Ne vous laissez pas tenter par une plateforme reposant sur un système d’abonnement car même si elle saura vous combler dans vos débuts, vous allez très vite ressentir ses limites lorsque viendra le moment de faire évoluer votre site web. Pour ceux qui auraient entendu dire que WordPress n’est pas sécuritaire, je tiens à vous préciser que c’est comme dire qu’un PC n’est pas sécuritaite ; tout dépend des moyens que vous mettez en place pour le protéger. De plus, en termes de proportions de sites tournant sous WordPress VS les autres CMS, WordPress est le CMS le moins hacké.

Il faut cependant prendre certaines précautions de bases pour sécuriser votre site comme éviter de prendre un thème qui n’est pas régulièrement mis à jour (même choses pour les modules), faire les réglages minimum au niveau de la sécurité (là aussi, une simple recherche sur Google « Comment sécuriser mon site WordPress » vous donnera les indications nécessaires) et choisir un hébergement adapté. Oubliez le serveur mutualisé à 5$/mois qui héberge déjà 200 sites comme le vôtre et optez plutôt pour un serveur un peu plus puissant.

Afin de ne pas passer le reste de l’article à vous parler de WordPress, je vais juste finir cette sous-partie en insistant sur le fait que votre site web doit être évolutif en fonction de vos connaissances dans le domaine de création de site web (et des tests que vous allez vouloir mettre en place) mais également suffisament ouvert pour permettre à quelqu’un (agence web, pigiste, ami, programmeur) de reprendre le travail pour le faire passer au niveau supérieur. En effet, si peu de gens connaissent la plateforme de création de site web vous avez choisie, il va être plus difficile de demander de l’aide et vous risquez de devoir tout recommencer sur une plateforme plus connue. Bon allez, on passe à la suite !

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Attirer du trafic vers mon site web

Le site web est en ligne et vous avez implanté votre code Google Analytics (c’est quoi ça Google Analytics  😕  ), il ne vous reste plus qu’à attendre que des gens tombent par hasard dessus en effectuant leurs recherches sur Google. OU BIEN vous pouvez décider de donner un coup de pouce à votre site web et réfléchir à une stratégie de génération de trafic afin de booster vos visites !
Agence-Web-Montreal-Article-My-Little-Big-Web-creer-un-site-web-3-points-a-retenir-2-180x180
Rendu là, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez commencer à miser sur des mots clés à partir de la plateforme de publicité de Google (Google Adwords), communiquer sur les réseaux sociaux, faire de l’e-mailing ou travailler votre référencement naturel (SEO). Dans tous les cas, vous devez réfléchir à votre stratégie avant de vous jeter sur votre clavier car une bonne stratégie de génération de trafic ne s’improvise pas. L’idéal est même de réfléchir à votre stratégie AVANT de créer votre site web.

Lors d’ateliers et de conférences que nous animons, il nous arrive souvent que quelqu’un nous demande quelle est la stratégie de génération de trafic idéale qu’on puisse mettre en place. La réponse courte est bien évidemment « ça dépend » : de votre site, de vos objectifs, de vos délais et surtout de votre budget. En réalité, puisque nous parlons ici de la stratégie de génération de trafic « idéale », il ne faut pas choisir entre le SEO, le référencement payant ou les réseaux sociaux : il faut tout faire ! Encore une fois, tout est question de délais et de budget.

Si vous avez du budget, vous pouvez être plus agressif sur Google Adwords et vous payer les services d’un expert SEO qui vous fera gagner beaucoup de temps car il ira plus loin qu’une optimisation sur site à base de bourrage de mots clés à n’en plus finir. Par contre, si vous n’avez pas vraiment de budget, vous devez cibler votre audience et avancer pas par pas.

Commencez par dresser la liste des mots clés sur lesquels vous souhaitez apparaître et analyser leur volume de recherches. Vous pouvez pour cela utiliser l’outil gratuit d’aide à la recherche de mots clé de Google Adwords ou bien passer sur des outils plus professionnels comme Moz (qui vous permettra d’avoir une bonne idée de la concurrence sur les mots clés choisis  et qui offre un 30 jours d’essai gratuit). Nous, à l’interne, nous aimons bien Moz mais d’autres outils font aussi très bien le travail.

Là aussi, il est pertinent de faire ce travail avant de lancer votre site car vous vous rendrez compte du budget que cela représente et vous en tiendrez compte au moment où vous demanderez votre devis de création de site web. En effet, il peut être frustrant de découvrir le montant à investir sur Google pour attirer du trafic vers votre site web alors que vous avez déjà dépensé tout votre budget lors de la création du site (malheureusement, ça arrive à beaucoup de gens).

Mesurer le trafic de mon site web

Agence-Web-Montreal-Article-My-Little-Big-Web-creer-un-site-web-3-points-a-retenir

 

Lorsque vous aurez déployé votre stratégie de génération de trafic sur votre site web, il vous faudra analyser ce trafic afin de vous assurer qu’il est bien réel (= non généré par des robots ou vous-même) et qu’il est de qualité. Pour cela, je vous conseille le « simple » et gratuit Google Analytics, l’outil d’analyse de données de Google. C’est vraiment le « Excel » de l’analyse de données dans la mesure où les possibilités sont très importantes si vous prenez le temps de l’apprivoiser. Très puissant sans être parfait pour autant, il vous faudra peut-être le coupler à d’autres outils d’analyse pour comparer les données et faire vos déductions (mais là on parle de sites à forts trafic avec un niveau en web analytique avancé donc nous ne sommes pas encore rendus là).

Comme expliqué plus haut, veillez à bien implanter vos codes Google Analytics au moment où vous créez votre site web pour tout de suite commencer à suivre l’évolution de votre trafic. Il faut donc que vous demandiez à vos programmeurs de bien insérer les codes et de faire le test pour s’assurer que tout fonctionne correctement.

Gardez en tête que gérer un site web c’est faire des tests, analyser les résultats, mettre à jour le contenu du site pour le rendre dynamique et garder un œil sur la concurrence. Il est donc important au moment où vous vous renseigner pour créer votre site web que vous pourrez suivre les conseils énumérés dans cet article.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez surement notre article qui explique en quoi les sites web que nous créons sont performants. Bonne lecture !

N’hésitez pas à nous contacter au 514 437 4245 ou via notre formulaire de contact si vous souhaitez parler à un conseiller qui répondra à toutes vos questions.

analyse-trafi-web