Comment adapter son marketing à un climat de crise comme celui du Coronavirus?

Par My Little Big Web

Cela ne vous aura pas échappé, nous faisons face à l’heure actuelle à une crise d’ampleur mondiale, d’une intensité rarement observée ces dernières années. Et même si en suivant les recommandations mises en place la situation devrait finir par s’améliorer, les conséquences économiques risquent d’être assez lourdes. En effet, vous vous doutez que l’industrie du tourisme et du loisir seront évidemment impactées, mais cela peut être le cas de beaucoup d’autres entreprises. La crainte engendrée par une telle situation a souvent tendance à freiner les acheteurs, par crainte et par anticipation. Aussi, il est essentiel pour les compagnies de savoir comment réagir et d’adapter leur stratégie à un climat comme celui-ci. Dans cet article, l’équipe de l’agence Web montréalaise My Little Big Web vous donne ses meilleurs conseils pour mettre en place un marketing de crise efficace.

 

Communiquez sur vos réseaux sociaux

Une des premières choses à mettre en place est une communication régulière sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à parler à votre audience et à interagir avec eux le plus possible. Vous pouvez par exemple relayer les dernières actualités concernant la situation sur vos pages, afin de rassurer vos abonnés et montrer que vous avez à cœur de les tenir au courant de l’évolution du problème. C’est d’autant plus important quand la crise impose de prendre des mesures collectives. Vous assurez ainsi un rôle de sensibilisation auprès de votre public et, malgré tout, vous conservez une présence active sur le Web.

 

Comment utiliser les réseaux sociaux pour dépasser le contexte de crise?

Le plus important pour ne pas trop impacter ses performances sur les réseaux va être de dépasser le contexte général qui va freiner vos consommateurs. Pour cela, pas besoin de repenser entièrement sa stratégie digitale, mais seulement de l’adapter. Restez rationnel et objectif dans vos publications. Vous pouvez exprimer votre positionnement vis-à-vis de la situation, mais vous ne devez pas plonger dans le sensationnel. Dans ce genre de cas, l’émotionnel a tendance à prendre le dessus dans l’esprit des utilisateurs, et accentuer cet aspect pourrait davantage les freiner et vous passeriez alors à côté de potentielles conversions. Il va être essentiel de conserver un bon degré d’interaction avec son audience, d’autant que les internautes tendent à être plus actifs sur le Web en période de crise.

 

En temps de crise, adaptez vos publications de marketing Web

Sans pour autant tomber dans l’excès, vous pouvez rédiger des articles pour donner des conseils à vos lecteurs sur les comportements à adopter, ou créer une section spécifique aux mesures adoptées par votre entreprise.

Si vous êtes actif sur Instagram par exemple, vous pouvez créer une story dédiée qui recenserait les dernières informations importantes relatives à votre entreprise ou votre secteur. Vous pouvez également implanter un onglet spécifique à la situation sur votre blogue, si vous en avez un. Ainsi, vous donnez la possibilité à votre audience de se renseigner, ou non.

Par conséquent, vous mettez des informations à disposition pour ceux qui se sentent concernés, mais les personnes ne voulant pas avoir accès à ce contenu pourront continuer de naviguer sur vos réseaux sans se sentir assaillis par ces publications.

Inutile de repartager les nombreuses statistiques qui circulent ou des vidéos choc en relation avec la crise traversée. Publiez plutôt des informations utiles pour vos consommateurs, et, dans la mesure du possible, reliées à votre entreprise. Par exemple, dans le cadre de l’épidémie qui sévit en ce moment, si vous êtes un restaurant et que vous avez mis un service de livraison en place, comme par exemple, le Pastaga à Montréal, n’hésitez pas à en faire part à vos abonnés. Assurez-vous toujours de transmettre un maximum de positivité à travers vos publications, pour ne pas alimenter la panique déjà instaurée.

 

Revoyez votre stratégie SEO pour faire face à la crise

Quand une crise éclate, ce n’est pas tant le contexte qui va avoir le plus d’impact sur vos performances, mais surtout la manière dont vous allez gérer cette crise. Et un des points les plus importants à prendre en compte est votre SEO. En effet, un climat de crise va très certainement ralentir l’activité d’une majorité d’entreprises, et c’est pourquoi il va être primordial d’anticiper l’après crise pour ne pas faire face à de trop grosses pertes. Prenons l’exemple du fameux Covid-19. En cherchant sur le site de Google Trends, qui permet de référencer le nombre de recherches effectuées pour un mot-clé précis, on constate une véritable chute libre pour certains termes. Sur l’image ci-dessous, le mot-clé sélectionné était « bar montréal ». Vous constatez que depuis le 23 février, les recherches ont largement chuté, et ce à cause de la crise sanitaire. Une stratégie SEO demande du temps, et ses résultats ne sont en général observés qu’après plusieurs mois, vous devez donc y réfléchir le plus tôt possible.

 

Intérêt-recherche-bar-montréal-Google-Trends

 

Revoyez l’optimisation de votre site Web

Pour ce faire, pensez à toutes les optimisations que vous pouvez faire sur votre site et à toutes les solutions que vous pouvez mettre en œuvre pour augmenter votre visibilité. Par exemple, si vous avez des mises à jour à effectuer sur certains articles ou certaines pages de votre site, c’est le moment de le faire. Certes, les résultats n’apparaîtront sans doute pas immédiatement, mais cela sera très bénéfique pour le futur. D’autant qu’en faisant cela, vous prenez l’avantage sur certains compétiteurs qui n’auront pas mis cette méthode en place. En temps de crise, si vous faites face à une baisse d’activité, c’est le moment idéal pour vous préoccuper de votre entreprise et d’effectuer des tâches que vous n’avez habituellement pas le temps de faire.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Misez sur l’inbound marketing

Un autre point que vous pouvez étudier est l’inbound marketing. Pour faire simple, il va s’agir de laisser venir les prospects en étant présent là où ils vous cherchent plutôt que les démarcher avec des vendeurs par exemple. Cela est particulièrement pertinent en cas de crise, car les utilisateurs sont en général bien plus présents sur le Web, ce qui vous donne la possibilité de les atteindre plus facilement. De plus, cet investissement sera intéressant pendant et surtout après la crise, car c’est une pratique prévue pour durer dans le temps.

 

Soyez créatif dans votre marketing de crise

Vous pouvez également profiter de la situation pour mettre des actions spécifiques en place qui feront un bon coup de publicité à votre entreprise. Par exemple, en cette période de confinement pour plusieurs pays, la chaîne de télévision française Canal Plus est devenue gratuite pour tous, alors qu’en temps normal les spectateurs doivent payer un abonnement mensuel. Ou encore, PornHub a décidé d’offrir un abonnement premium à tous les Italiens en soutien à leur situation plus que compliquée.

Vous pouvez donc vous inspirer de ce genre d’annonce pour vous faire connaître et garder une image dynamique auprès de votre audience. Profitez-en pour mettre en pace certaines promotions ou des services exceptionnels. Par exemple, adaptez vos services de livraison dans la mesure du possible, que ce soit en réduisant les coûts de ces derniers ou en étendant votre champ d’action.

N’hésitez pas également à partager d’autres contenus qui traitent de ce sujet, à retweeter d’autres comptes et à relayer des informations. Vous démontrez ainsi d’un réel intérêt pour le sujet, sans compter que vous pourrez bénéficier de l’audience de ces personnes ou de ces pages. Le but va être de tirer profit d’une situation qui d’apparence ne s’y prête pas vraiment. Sans tomber dans l’humour ou la désinformation (ce qui n’est absolument pas adapté au monde de l’entreprise), vous devez parvenir à transmettre une certaine légèreté dans vos publications.