Programmer des événements sur Google Analytics

La mise en place du code vous permettant de programmer des événements dans Google Analytics est plus ou moins similaire à l’implantation du code de suivi traditionnel de Google Analytics. Le but des événements sur Google Analytics est de vous fournir davantage d’informations sur les actions réalisées par vos visiteurs (temps moyen passé par page, clics, pourcentage des pages parcourues, fichiers téléchargés etc.). L’implantation de ce code n’aura pas d’incidence sur le temps de chargement de vos pages. Nous allons voir dans cet article différents scénarios de programmation d’événements.

.

Les questions à se poser en amont

Avant de vous jeter dans les entrailles de votre site web afin d’y implanter votre code, vous devez d’abord passer en revue les trois points suivants qui vous aideront à construire vos rapports d’analyse :

● Déterminez les éléments que vous voulez traquer : Même si votre premier événement ne représente qu’une seule interaction (page vue, clics etc.) afin de vous familiariser avec l’outil, établir à l’avance la liste des événements futurs vous aidera à définir la structure de vos rapports. Ainsi, vous n’aurez pas de difficultés à augmenter le nombre d’interactions traquées (évènements) au fur et à mesure que vous irez loin dans l’analyse de vos données.

Conseil : Il vaut mieux paramétrer un élément à la fois et prendre le temps de considérer sa pertinence plutôt que chercher à établir dès le début de longs rapports indigestes que vous finirez par ne plus vouloir consulter.

Définissez la structure de vos rapports : Connaître en avance la structure de vos rapports va influencer la manière dont vous allez paramétrer vos événements. Par exemple, si votre but est d’analyser l’interaction de vos visiteurs avec votre contenu vidéo, la manière dont vous allez organiser vos différentes catégories d’événements sera différente de celle que vous mettrez en place si votre but est d’analyser le temps passé sur chaque page ou encore l’interaction avec les menus.

Définissez des noms d’évènements explicites : Dans le processus d’implantation d’événements sur Google Analytics, chaque nom attribué aux catégories d’événements ou aux actions analysées apparaîtra dans l’interface qui vous aide à générer vos rapports. De plus, chaque interaction sera considérée par l’outil comme un élément unique de votre rapport de statistiques. Il faut donc que vous réfléchissiez à la manière dont vous souhaitez que vos métriques calculent les différentes actions d’une même catégorie.

.

Les différents paramètres à inclure dans vos rapports d’événements

Lorsque vous paramétrez des événements, vous pouvez y inclure jusqu’à cinq composantes :

Les catégories : Elles vous permettent de trier vos différents événements. Il n’y a pas de règle pour définir vos catégories. Vous pouvez par exemple créer une catégorie « Vidéos » pour y inclure toutes les interactions de vos visiteurs avec votre contenu vidéo, ou « Téléchargements » pour repérer les fichier es plus téléchargés sur votre site. Veillez juste à ne pas vous emmêler les pinceaux si par exemple vous hébergez des vidéos téléchargeables. Dans ce cas ; vous risquez de voir plusieurs actions dans différentes catégories et cela peut vite devenir un casse-tête.

Les actions : Elles décrivent les interactions qu’ont eues vos visiteurs avec votre contenu dans une catégorie donnée. Ce n’est pas clair ? Ok : Supposons que vous ayez créé une catégorie « Vidéos », un exemple d’actions pourrait être « Lecture » ou « pause ». Vous pouvez également définir un niveau d’actions plus précis tel que : « Vidéo lue à 90% ». L’événement se déclenchera alors lorsque le curseur de lecture de la vidéo atteindra 90% de la durée. Le nombre d’action et leur niveau de précision dépend entièrement de vos besoins.

Les libellés : Pas de suspense ici. Il s’agit simplement des descriptions que vous pouvez ajouter aux différents paramètres qui composent vos rapports. Notez que leur utilisation n’est parfois pas de trop lorsqu’il s’agit de générer des rapports complexes mettant en relations plusieurs métriques.

Les valeurs : Ce sont des variables numériques que vous pouvez saisir si vous souhaitez déclencher un événement à un moment précis. Vous pouvez aussi définir des valeurs basées sur d’autres valeurs définies ailleurs comme par exemple « Download Time » (mais là ça devient un peu tordu).

Les décomptes implicites : Nous accédons ici à un autre niveau d’analyse. Il vous faudra peut-être l’aide d’un spécialiste pour vous aider à configurer vos rapports car les décomptes implicites n’apparaissent pas dans les rapports standards de Google Analytics. Dans vos rapports, le titre de vos événements correspond aux noms de ses composantes. Par exemple, un événement de la catégorie « Vidéos » associé à l’action « Lecture » et au libellé « Drôle » apparaîtra sous le nom « Vidéos + Lecture + Drôle » dans vos rapports.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

.

Conclusion

Le but de cet article est donc de vous présenter toutes les possibilités que propose la mise en place des événements Google Analytics. Comme vous avez pu le constater, les possibilités sont très nombreuses et vous pouvez réellement tout analyser sur votre site. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez aller plus loin dans l’analyse de vos données et mettre en place ce type d’événements. Nos équipes vous aideront à définir votre besoin et à mettre en place les rapports analytiques adaptés à votre stratégie.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez surement celui-ci : Analytique : Apprenez à vous faire comprendre !

N’hésitez pas à nous contacter au 514 437 4245 ou via notre formulaire de contact si vous souhaitez parler à un conseiller qui répondra à toutes vos questions.