Publicité sur Facebook : ce qu’il faut savoir

Les réseaux sociaux constituent une importante source de trafic pour les blogueurs et les entreprises qui savent les utiliser à bon escient. En revanche, beaucoup de responsables web marketing peinent à justifier leurs dépenses et à obtenir les résultats attendus. Nous allons donc analyser dans cet article les pratiques et les réflexes à mettre en place afin d’optimiser ses performances sur les médias sociaux.

.

Pourquoi constituer un budget marketing dédié aux réseaux sociaux ?

Un bon nombre d’entreprises viennent régulièrement nous demander conseil afin d’améliorer leurs performances sur les réseaux sociaux. La première question (qui a rarement une réponse claire) à se poser est « pourquoi utiliser les réseaux sociaux ? ». En effet, vous ne pourrez pas obtenir de résultats satisfaisants si vous n’avez pas clairement défini en amont les raisons qui vous motivent à injecter du budget dans ce média. Si votre objectif est d’améliorer votre image de marque, générer du trafic vers votre site, promouvoir le lancement d’un nouveau produit ou augmenter vos fans/followers, la stratégie à mettre en place sera différente.

Une fois que vous aurez défini les raisons pour lesquelles vous souhaitez être présent sur les réseaux sociaux, notamment Facebook (vous serez déjà en avance sur vos concurrents), chiffrez vos objectifs en termes de volume et de délais. Même s’il est difficile de prévoir en amont les résultats que vous allez obtenir, il est tout de même important d’estimer vos attentes et de lister les actions à mettre en place pour atteindre vos objectifs.

Cette étape peut vous sembler logique mais il n’est pas rare que la réponse à cette question suffise à faire économiser du budget et du temps aux entreprises qui n’ont finalement aucun intérêt à utiliser les réseaux sociaux.

.

Un exemple VS un long discours

Étant donné qu’un exemple vaut souvent beaucoup plus qu’un long discours, en voici un qui, je l’espère, vous parlera :

L’entreprise « Le roi de la plomberie » (nom fictif) souhaite générer du trafic vers son site internet en utilisant les réseaux sociaux, et notamment Facebook. Après nous avoir contactés, nous lui demandons la raison pour laquelle elle souhaite utiliser les réseaux sociaux et Facebook en particulier. La réponse classique : « Pour augmenter les visites vers mon site et parce que Facebook est le réseau social le plus connu ».

Arrêtons-nous un instant afin de clarifier cette réponse. L’entreprise a sûrement voulu dire que son but est de générer du trafic vers son site pour augmenter ses ventes. Ce point est tellement logique qu’il n’est pas utile de le préciser ? Au contraire ! Si le but est d’augmenter les ventes, et non de « simplement » générer du trafic vers le site, il va falloir adapter la stratégie dans ce sens. A commencer par le choix de la page de destination des publications postées sur le réseau social. En effet, si vous souhaitez augmenter les chances que vos visites se transforment en conversions (appels, formulaires de contact, demandes de devis etc), la création d’une page de destination dédiée sera plus efficace que le fait de renvoyer vers votre page d’accueil. N’oubliez pas que votre visiteur doit effectuer le moins de clics possible afin de réaliser l’action que vous attendez. La concurrence n’est qu’à un clic alors autant faire en sorte que votre visiteur reste chez vous !

Le deuxième point concerne le choix du réseau social. La réponse automatique à cette question est Facebook. Nous avons pris l’exemple d’une entreprise de plomberie mais cela vaut pour beaucoup d’autres secteurs. Facebook ne vous apportera pas de trafic si votre activité concerne la plomberie, le droit fiscal, la santé, ou encore la vente d’ordinateurs (je ne vais pas tout lister). Facebook est un réseau social dont le but premier est de faire de l’argent former des communautés. Par conséquent, si votre but est d’attirer de nouveaux clients potentiels, Facebook ne vous servira à rien. Je ne pense pas me tromper en affirmant que les personnes qui recherchent un plombier, un avocat ou un médecin ne fassent que très rarement via Facebook.

« Oui mais la publicité payante ? ». La publicité payante peut vous permettre d’augmenter les fans de votre page ou même votre trafic mais les personnes ne seront pas forcément à la recherche de vos services. De plus, il faut que les utilisateurs de Facebook aient renseigné au préalable dans leur profil qu’ils ont comme centres d’intérêts la plomberie, le droit ou la médecine. Inutile de vous dire que vous n’apparaîtrez pas dans le flux d’actualités des fans de Dr.House ou de Game of Thrones…

Une dernière chose à propos de la publicité payante sur Facebook : le but de tout réseau social est de garder le trafic sur son site. Par conséquent, le coût par clic sera plus élevé si vous décidez d’envoyer vos visiteurs à l’extérieur de Facebook plutôt que s’ils y restent (par exemple en atterrissant sur votre page Facebook). Il convient donc de comparer les montants entre un investissement sur Facebook, sur Google, ou sur Yahoo-Bing.

Facebook n’apparaît donc pas forcément comme le réseau social à privilégier à tout prix. En revanche, les secteurs tels que la mode, la gastronomie, le cinéma, ou même les fleuristes (tout ce qui comporte un côté social) pourront obtenir de bonnes performances grâce à Facebook. Cet exemple vaut également pour Twitter.

.

Mesurez les résultats obtenus

Vous avez définis vos objectifs et vous avez lancé vos publicités sur Facebook ? Qu’il s’agisse d’augmenter vos fans ou vos ventes, vous devez maintenant calculer votre coût par acquisition afin de vous assurer que vos campagnes sont rentables. Facebook vous fournis une interface dans laquelle vous pourrez suivre vos conversions et calculer votre budget. Dans le cas des fans Facebook, il vous suffit donc de diviser le montant de vos dépenses par le nombre de fans obtenus (≠ nombre total de fans). En revanche, Facebook ne vous fournira pas les données analytiques de vos visiteurs lorsque ceux-ci auront quitté le réseau social. Il vous faudra donc analyser le comportement de vos visiteurs venant de Facebook afin de vous assurer de la pertinence de vos annonces et de leur page de destination.Si vous utilisez Google Analytics, vous pouvez paramétrer assez facilement cet outil pour obtenir des rapports concernant vos différentes sources de trafic.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

.

Conclusion

Comme vous avez pu le constater en lisant cet article, il n’existe pas de formule magique pour réussir son marketing sur les réseaux sociaux. Une bonne organisation est indispensable afin de ne pas perdre son temps (et son argent) du fait de partir dans tous les sens. Même s’il est beaucoup plus excitant de foncer sur Facebook pour créer une page et inviter tous les contacts que vous pouvez, vos performances vont rapidement chuter si vous n’avez pas défini clairement votre objectif et votre stratégie en amont. En revanche, si vous n’avez VRAIMENT PAS la motivation ou le temps pour définir cette stratégie, vous pouvez nous contacter afin d’obtenir une aide personnalisée.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez surement celui-ci : Google+ n’est pas un deuxième Facebook

N’hésitez pas à nous contacter au 514 437 4245 ou via notre formulaire de contact si vous souhaitez parler à un conseiller qui répondra à toutes vos questions.

google+