Quelles sont les erreurs SEO les plus courantes ?

Par

Le SEO n’est pas une science exacte mais il faut admettre que nous avons aujourd’hui suffisamment de recul pour affirmer que certaines méthodes fonctionnent et d’autres non. Bien souvent, nous déployons des efforts considérables pour créer le plus beau site du monde ou le contenu le plus varié sans pour autant voir notre positionnement s’améliorer dans les moteurs de recherche.

Le web marketing est avant tout un ensemble de pratiques à appliquer dans un ordre précis. Nous verrons donc dans cet article les erreurs classiques que nous rencontrons régulièrement dans le cadre de nos audits SEO.

.

Négliger le SEO lors de la création du site internet

La plupart du temps, les entreprises font la démarche de consulter un spécialiste SEO suite à une conférence, un article paru, ou encore le constat d’un mauvais positionnement dans les moteurs de recherche. Il est important de rappeler que le SEO doit être assimilé à un langage utilisé pour communiquer avec les moteurs de recherche.

L’ensemble des pratiques SEO sert à guider les créateurs de sites web pour créer et organiser leur contenu de manière à ce que les visiteurs et robots comprennent rapidement le but du site. Le SEO devrait donc constituer l’un des premiers axes de réflexion lors de la création d’un site internet. De plus, un bon positionnement dans les moteurs de recherche prend du temps et une bonne performance est souvent le fruit d’un ensemble d’action mise en place au fur et à mesure. N’attendez donc pas la dernière minute pour vous y intéresser.

.

Beaucoup d’images et peu de texte

Lorsque les robots des moteurs de recherche parcourent votre site, ils sont à la recherche de mots clés spécifiques afin d’identifier le thème que vous abordez. Même si les images apportent un complément d’information par rapport à ce que vous présentez, il faut savoir que les robots n’y accordent que très peu d’importance et que c’est le contenu textuel qui prime.

Il nous arrive souvent de visiter des sites web dont une partie du contenu textuel a été publié sous forme d’image (pour accompagner un schéma, un tableau etc.). Les robots de Google reconnaitront le format de l’image mais ne pourront pas lire le texte intégré. Évitez également d’intégrer le titre de votre partie (ou sous partie) dans l’image car Google ne pourra pas non plus comprendre le thème que vous abordez.

Vous l’avez compris, vous devez privilégier au maximum le contenu textuel si vous souhaitez que Google puisse référencer correctement les différents thèmes de votre site. De plus, les images sont souvent publiées sous un format qui va augmenter le temps de chargement de votre site. Si les images mettent du temps à se charger, cela va nuire à l’expérience de vos visiteurs et influencer vos performances SEO.

.

Faire plaisir aux moteurs de recherche plutôt qu’à vos visiteurs

Ce point constitue probablement l’erreur la plus répandue au niveau SEO. En effet, de nombreux sites internet veulent à tout prix attirer le plus de monde possible grâce à un bon positionnement sur les moteurs de recherche. Les webmasters ont souvent bien intégré les pratiques SEO à mettre en place et leurs sites se retrouvent en tête des classements. En revanche, ils ne prennent pas forcément en compte le fait que les visiteurs jugent la pertinence d’un site en moins de cinq secondes.

Par conséquent, attirer 10 000 visiteurs par jour sur votre site n’aura aucun impact positif sur votre objectif si les personnes n’y restent pas. De plus, le taux de rebond (nombre de personnes n’ayant effectué aucune action sur votre site avant de le quitter) impacte votre SEO. Vous verrez donc à terme vos performances SEO baisser si vous ne faites pas en sorte de faire rester vos visiteurs.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

.

Utiliser VOS expressions plutôt que celles de vos visiteurs

Il faut savoir que les internautes posent des questions à Google lorsqu’ils effectuent une recherche. Vous devez donc privilégier les titres sous forment de question plutôt que sous forme d’affirmation.

Exemple : « Quelle est la hauteur du Mont Royal? » plutôt que « Hauteur du Mont Royal »

Si vous ne connaissez pas les expressions tapées par vos visiteurs avant d’arriver sur votre site, sachez que Google met à votre disposition de nombreux outils gratuits tels que Google Webmaster Tools pour vous aider à définir les bons mots clés lorsque vous rédigez votre contenu.

.

Négliger les balises de Titres et les Meta Descriptions

Pour rappel, les balises de titre et les meta descriptions vous permettent d’afficher dans les résultats de Google un aperçu du contenu que vous proposez. Google se servant de ces descriptions pour afficher ses résultats de recherche, les balises « meta » jouent donc un rôle très important sur vos performances SEO. Ce sont également ces balises qui donneront envie aux visiteurs de lire la suite en cliquant sur le lien conduisant à votre site.

.

.

Par défaut, les moteurs de recherche vont afficher un extrait du contenu de votre page. Cet extrait n’étant pas toujours optimal, je vous conseille de le modifier et d’écrire une phrase plus accrocheuse qui  suscitera l’intérêt des internautes.

.

Cibler des mots clés trop génériques

Le réflexe le plus répandu est de vouloir attirer le plus de visiteurs possible vers son site. Pour cela, certains webmasters vont utiliser des mots clés très génériques pour enrichir leur contenu, balises titres ou meta descriptions. Cette pratique n’est évidemment pas recommandée dans la mesure où vous risquez d’attirer des visiteurs qui ne trouveront pas ce qu’ils cherchent sur votre site et cela va donc augmenter votre taux de rebond. De plus, utiliser des mots clés trop génériques revient à augmenter la concurrence sur les mots clés choisis et risquer de vous retrouver en deuxième ou troisième page de résultats.

Il est donc dans l’intérêt de tout le monde que vous définissiez votre cible de visiteurs et que vous adaptiez vos mots clés en conséquence. Par exemple, si votre but est d’attirer des visiteurs pour leur vendre des raquettes de tennis, privilégiez les mots clés tels que « achat raquette de tennis », « raquette de tennis pas chères » plutôt que simplement « raquettes de tennis ». De la sorte, vous vous assurez que vos visiteurs sont prêts à acheter vos produits et qu’ils ne sont pas juste en phase de renseignements.

.

Conclusion

Comme expliqué dans l’introduction, le but de cet article est de présenter les erreurs SEO les plus classiques. Il existe bien sûr un grand nombre de points à surveiller ou à corriger pour optimiser vos performances SEO. Vous pouvez donc continuer à parcourir les différents articles que nous avons rédigés et/ou nous contacter si vous souhaitez obtenir une aide personnalisée. Nos équipes pourront vous accompagner dans la mise en place de votre stratégie web marketing tout en vous formant à l’analytique pour que vous puissiez suivre vos résultats.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez surement celui-ci : Qu’est-ce que le SEO ?

N’hésitez pas à nous contacter au 514 437 4245 ou via notre formulaire de contact si vous souhaitez parler à un conseiller qui répondra à toutes vos questions.

seo-montrealqu-est-ce-que-le-seo