Recherche vocale : comment les résultats de recherche évoluent-ils au rythme des évolutions technologiques ?

Par

Tout comme les tourne-disques représentent une lointaine machine pour les jeunes, les moteurs de recherche tels qu’on les connaît risquent de paraître tout aussi dépassés pour les prochaines générations.

En effet, vous avez déjà dû croiser des individus « parlant » à leur téléphone intelligent : « Ok Google… »

Tout indique que la tendance s’axera de plus en plus vers la recherche vocale.

Auparavant, il était obligatoire d’ouvrir une page internet, de se rendre sur un moteur de recherche et d’y taper des mots-clés afin de trouver une réponse. Désormais, la nouvelle technologie consiste à demander vocalement à Google ce que l’on recherche. Cette nouvelle façon d’explorer en ligne se fait autant sur ordinateur que sur téléphone intelligent. Il vous suffit d’avoir un micro intégré dans votre appareil et vous être prêt pour des recherches sur internet sans même toucher votre clavier.

Avec l’évolution rapide des technologies, on peut certes s’attendre à des changements importants dans notre quotidien, mais aussi dans le référencement des sites internet.

L’avènement de la recherche par la voix

Dorénavant, il existe des alternatives à l’inscription de mots-clés dans la barre de recherche Google. Les internautes utilisant la recherche vocale posent leur question de vive voix.

Une des particularités observées est la précision des requêtes. Avec ce type de recherche, les internautes affinent leurs questions. Ainsi, une recherche écrite comme suit : « restaurant italien Montréal », devient vocalement : « Où trouver un bon restaurant italien à Montréal ». En d’autres mots, les demandes débutent davantage par : comment faire, où trouver, où aller.

Le fait de parler crée l’avantage de ne pas avoir à épeler le terme de recherche (« Chéri, comment écrit-on anticonstitutionnellement ? »), en plus d’économiser du temps, puisqu’il n’est plus nécessaire de taper les mots, mais simplement les demander.

Enfin, comme il n’est plus nécessaire de saisir les mots dans un moteur de recherche, il est possible de le faire les mains prises. Bébé est malade et vous le bercez, mais vous voulez savoir ce que vous devez faire pour le soigner ? Il vous suffit d’en faire la demande à Google et ce dernier se charge de vous trouver les résultats correspondants.

Comme les recherches en ligne évoluent, les algorithmes des moteurs de recherche doivent le faire également, notamment en reliant plus précisément les requêtes des internautes aux pages pertinentes.

Google, par exemple, met continuellement à jour ses critères de référencement afin de ne pas perdre sa place au sommet !

Recherche vocale et référencement

Bien sûr, avec les évolutions technologiques, nous devons tous nous ajuster, incluant les experts en référencement.

Voyons plus précisément les nouvelles façons de faire qui doivent être adoptées par les référenceurs d’aujourd’hui pour positionner les sites de leurs clients au top des résultats de recherche.

Les mots-clés

Les stratégies de référencement doivent évoluer. Dorénavant, les référenceurs n’ont d’autres choix que de prendre en considération, non seulement des mots-clés, mais aussi des requêtes plus précises et plus longues.

Un conseil est de privilégier les mots-clés de longue traîne, qui représentent les termes de recherche qui sont tapés par un moins grand nombre de visiteurs, mais qui, pris ensemble, attirent la majorité du trafic web. La longue traîne s’intègre bien à la recherche vocale puisqu’elle représente davantage une discussion informelle avec un ordinateur qu’une suite de mots-clés précis.

L’adaptabilité des sites web

Un autre aspect important de la reconnaissance vocale est le fait que les utilisateurs se servent davantage de leurs cellulaires intelligents pour faire les recherches de vive voix.

Ainsi, les entreprises présentes sur la toile doivent impérativement s’assurer que leur site est optimisé pour toutes les plateformes, autant en termes d’ergonomie que de vitesse. En d’autres mots, l’expérience utilisateur doit être améliorée en fonction des nouvelles tendances.

Le référencement local

Le référencement local doit également être pris en considération, puisqu’une grande partie des requêtes consiste à connaître l’emplacement d’une entreprise.

Dans cette optique, les compagnies devraient tâcher de mettre à jour l’ensemble des annuaires locaux, tels que Google My Business, afin que les robots connectent rapidement et facilement leur page aux termes de recherche associés.

google-my-business

La page Google My Business de My Little Big Web

Le contenu du site

Adapter son contenu au ton que l’on prend dans une conversation est tout aussi important.

Puisque les requêtes vocales se font généralement sous forme de questions, les entreprises doivent s’assurer d’intégrer les informations utiles sur leur site : où, quand, comment. Un bon moyen pour y parvenir efficacement est de se mettre dans la peau des utilisateurs et de se poser les questions susceptibles d’intéresser les clients et prospects.

article-longue-traine

Un exemple d’article dont le titre est formulé exactement comme si la question était posée à l’oral

Recherche vocale : le SEO de demain

Les chefs de file de la toile s’intéressent de plus en plus à l’innovation de la recherche vocale et se battent becs et ongles pour se démarquer dans le secteur, qui flirte dorénavant avec intelligence artificielle.

Avec ces évolutions technologiques viennent de nouvelles stratégies SEO et les experts du domaine n’auront d’autres choix que de s’adapter, ou alors ils risqueront de manquer le train.

Alors, souhaitez-vous optimiser le SEO de votre site pour qu’il s’adapte aux recherches vocales ? Contactez-nous pour parler à un de nos experts : notre équipe se fera un plaisir de répondre à vos questions et de traiter votre demande !

Recherche vocale : comment les résultats de recherche évoluent-ils au rythme des évolutions technologiques ?
Évaluer l'article
SEO-2017marketing-de-contenu