Comment utiliser intelligemment la typographie dans un site Web ?

La communication joue un rôle important dans un processus de création. Celle-ci, dans un contexte de conception Web, est souvent synonyme de langage textuel. La forme que prend celui-ci, sa typographie, a donc une incidence directe sur son efficacité à transmettre l’information. C’est un aspect majeur, car l’objectif ultime d’un site Internet est de permettre aux utilisateurs de parvenir à leurs fins le plus aisément possible.

En ce sens, un choix de typographie optimale rend la lecture agréable, et sans effort. En d’autres mots, sélectionner judicieusement les polices d’écritures lors de la création de sites Web améliore l’expérience utilisateur.

Voici donc quelques règles à considérer en matière de typographie, afin d’offrir un contenu accessible autant qu’esthétique.

Choisir une typographie standard

Il y a pratiquement une infinité de polices d’écriture disponibles gratuitement sur le Web. Celles-ci offrent la possibilité de créer des designs modernes et inattendus. Toutefois, une telle approche est problématique : les internautes sont plus familiers avec les polices d’écritures standard qu’ils parviennent à lire plus rapidement.

Opter pour les classiques

À moins que votre site Web ait vraiment un besoin criant d’une identité originale ou que vous désiriez offrir une expérience immersive, il est recommandé de le concevoir en s’en tenant aux polices classiques. Voilà pourquoi les traditionnelles Arial, Calibri et Times sont si populaires. Elles permettent de concentrer l’attention du lecteur sur le contenu, plutôt que sur la forme. Pour ceux qui tiennent quand même à avoir une police originale considérez le choix d’une police dans le même style que celles standard.

Minimiser le nombre de polices

En général, il est également conseillé de limiter le nombre de typographies au strict minimum lorsque vous développez une application ou un site Web. Choisissez-en une, ou deux, et appliquez-les à l’ensemble du projet. Si vous ne pouvez vous empêcher d’en utiliser plusieurs, demeurez conscient de l’impact visuel de chacune. Le fait est qu’une police d’écriture très large fera de l’ombre à une autre dont les lettres sont très minces.

S’assurer que la typographie est lisible sur des petits écrans

Rappelez-vous que les internautes auront accès à votre site Web à l’aide d’appareils qui disposent d’écrans de tailles et de résolutions différentes.

Éviter la confusion

Il est donc essentiel de s’assurer que la police d’écriture choisie est facilement lisible, quel que soit son format. Certaines lettres majuscules et minuscules peuvent avoir une apparence similaire et créer une certaine confusion dans certaines typographies. L’allure semblable du « i » majuscule (I) et du « L » minuscule (l) est un exemple de cette situation.

Limiter la longueur des lignes

Comme les gens lisent de plus en plus sur des appareils mobiles, avoir le bon nombre de caractères sur chaque ligne est également un enjeu de taille. Alors que sur un moniteur d’ordinateur standard, un total d’environ 60 caractères par ligne devrait permettre une lecture optimale, ce nombre diminue entre 30 et 40 pour un écran de téléphone intelligent. Mais sur ce point, ce sera l’expérience que votre concepteur web aura du responsive web design qui fera la différence.

Espacer suffisamment les lignes

En typographie, l’interligne est le terme qui désigne l’espacement entre deux lignes de texte. En augmentant cette distance, vous augmentez l’espace blanc vertical entre les lignes, améliorant grandement la lisibilité. En règle générale, l’interligne devrait être d’environ 30% de plus que la hauteur des caractères pour une bonne compréhensibilité. L’utilisation adéquate de l’espace blanc fournira à vos lecteurs une quantité de contenu rédactionnel 20 % plus facile à assimiler que si l’espace est insuffisant.

OBTENEZ UN COACHING GRATUIT DE 30 MINUTES EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE !

 

Tenir compte des couleurs de la typographie

Le jeu de couleurs aura aussi un impact dans la façon dont l’information sera absorbée par les internautes qui consultent un site Web.

Accentuer les contrastes

N’utilisez jamais des couleurs similaires pour le texte et l’arrière-plan. Plus le texte sera visible, plus le lecteur pourra balayer la page du regard et la lire efficacement et rapidement. Une fois que vous aurez fait votre choix de couleur, il est absolument nécessaire de le tester avec de vrais utilisateurs sur la plupart des appareils. Si l’un des tests montre un problème avec la lecture de vos rédactions, alors vous pouvez être sûr que les internautes y peineront eux aussi.

Éviter le texte rouge ou vert

Le daltonisme est une condition courante, en particulier chez les hommes. Pour cette raison, il est recommandé d’utiliser d’autres indices, en plus de la couleur, pour distinguer les éléments importants. Évitez également d’utiliser les couleurs rouge et vert pour transmettre des informations, car ce sont les teintes que les daltoniens ont le plus de difficulté à différencier.

Conclusion

Faire les bons choix de typographie peut donner à votre site Web une apparence nette professionnelle. D’un autre côté, les mauvais choix typographiques peuvent distraire et gêner les lecteurs. La police d’écriture choisie devrait donc honorer le contenu de façon à ne pas ajouter à la charge cognitive de l’utilisateur.

Pour vous aider dans votre sélection de typographies, ou pour vous assister dans votre projet de site Web, vous pouvez compter sur l’équipe de My Little Big Web. Le savoir-faire de ses membres n’a d’égal que leur désir de vous offrir un service impeccable. Contactez-les dès aujourd’hui !

Concevoir site web en s'inspirant du cerveau humainMot clé longue traîne